Magazine Blog

Blogs : huit raisons d’un succès fulgurant

Publié le 28 juin 2009 par Itsraoul
Blogs : huit raisons d’un succès fulgurant

Blogger en 1999

Il y a dix ans, Blogger voyait le jour, et c'était un des acteurs qui allait bouleverser le Web, les médias, la communication ainsi que de nombreuses vies. D'autres plates-formes lui ont emboîté le pas et ce que l'on nomme la blogosphère compterait aujourd'hui plus de soixante-dix millions de blogs.

Quelles sont les raisons d'un tel succès ?

Pour bloguer, le système d'exploitation est indifférent du moment que l'ordinateur dispose d'un navigateur et qu'il est connecté à Internet. Ainsi, le plus grand parti possible est tiré du parc d'ordinateurs mondial. Parce que les blogs sont accessibles en ligne, leurs contenus sont assurés d'une diffusion potentiellement aussi vaste et fluide que le Web. Que l'on fasse a contrario la comparaison avec un logiciel d'édition comme Word : problèmes de compatibilité, de diffusion massive, etc. Pour avoir fait d'Internet son terrain de jeu, la blogosphère pouvait grandir en même temps que lui.

Le blog est un média libre. Ce que l'on souhaite publier n'est soumis à aucun contrôle a priori et, a posteriori, il n'y a pas de modérateurs tels qu'on en trouve dans les forums. Cette liberté, mariée la gratuité, constitue un important facteur d'adoption. De plus, si un blog est un média d'un format bien défini, ce n'est pas au point de contraindre le blogueur à traiter d'un sujet plutôt qu'un autre. Ce sujet peut du reste être traité de différentes manières : textes, photos, vidéos, musique, diaporamas, etc. Cette versatilité du média ouvre la porte à tous.

On le voit, dès le départ, les bras étaient grands ouverts pour accueillir tous les internautes ! Toutefois, cela tomberait court s'il n'était pas aussi facile d'utiliser un blog. Durant cette conférence que j'ai récemment donnée, après un petit sondage d'ouverture, je me suis aperçu que la plupart ignorait ou bien se faisait une idée confuse de ce qu'était un blog. Quelle ne fut pas leur surprise quand, sous leurs yeux, j'en créai un en deux minutes et publiai dans la foulée un article ! Le blog a résolu ce problème majeur de permettre à des personnes inexpertes de publier du contenu facilement.

Ce contenu frais, abondant en liens, nativement optimisé par les plates-formes de blog, est particulièrement apprécié par les moteurs de recherche. Il a donc de plus grandes chances de trouver son lectorat. En intégrant les contraintes des moteurs de recherche à la source, les blogs ont fait des moteurs de recherche un partenaire de croissance.

Toutefois, pour être, je crois, probantes, ces raisons expliquent mal la croissance fulgurante des blogs, surtout quand on la rapproche de services de création de site clé-en-main comme il en existe tant. C'est que nous avons omis une dimension, et non des moindres :  la communauté. Cette dimension communautaire des blogs est leur moteur interne et elle s'articule autour de trois éléments : commentaires, trackbacks et RSS.

À rebours des sites médias traditionnels de l'époque, les blogs ont ouvert à leurs lecteurs la possibilité de discuter les articles publiés entre eux comme avec leur auteur. Que des personnes réunies par un centre d'intérêt puisse échanger facilement entre elles, c'est constitutif d'une communauté. C'est aussi un facteur d'attraction. Les sites médias traditionnels pouvaient bien avoir la primeur de l'information, c'est sur les blogs qu'on allait la discuter ; ce sont les blogs qui allaient devenir de plus en plus influents.

Je ne sais pas qui a inventé les trackbacks (ou rétroliens) mais c'est une idée originale et brillante. Les rétroliens prennent à leur compte une partie de ce difficile problème que tout créateur de site connaît : comment se faire connaître ? Si ce site est un blog, il suffit à son auteur de faire un lien vers un autre blog pour que cette mention apparaisse sur le blog cité. Ainsi les lecteurs du blog cité peuvent-ils s'intéresser à un contenu qui a des chances d'être en affinité avec l'article qu'ils sont en train de lire. Plus un blogueur fait de liens vers d'autres blogs, plus il a de chances d'attirer l'attention sur son blog. La cohésion et la croissance de la communauté sont renforcés.

Enfin, les flux RSS, une des inventions les plus importantes du Web, sont au cœur des blogs. Du moment que vous publiez votre contenu sur votre blog, celui-ci est susceptible d'être reproduit instantanément aux quatre coins du Web par des agrégateurs, par des lecteurs de flux, des annuaires… Votre blog n'est qu'une rampe de lancement, et si votre contenu est apprécié, il sera pour ainsi dire cloné d'autant.

Blogs : huit raisons d’un succès fulgurant
En donnant la parole à tous sans conditions, en s'appuyant sur cette force dominante que sont les moteurs de recherche et en ayant habilement exploité les liens, qui sont l'essence du Web, les blogs ont posé les bases du succès qu'ont leur connaît maintenant. Ce sont des enfants du Web, et ils ont cru et multiplié avec lui.

À l'origine de Blogger, il y a un dénommé Evan Williams, l'entrepreneur qui a fondé Twitter, dont la croissance est peut-être encore plus fulgurante. J'en suis à mes débuts sur Twitter, aussi je ne suis pas encore en mesure de bien analyser le phénomène mais nul doute qu'Evan Williams n'a pas jeté par la fenêtre quelques-unes des raisons qui sont à l'origine de son premier succès.

Article original publié sur le blog de madmagz.com.

Blogs : huit raisons d’un succès fulgurant


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Itsraoul 13 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines