Magazine Environnement

Les voix féminines contribuent à une pousse plus rapide des plantes

Publié le 29 juin 2009 par Benjamin Tolman
plante (illustration) Agrandir l'image

Paru le 2009-06-29 09:19:00

Grande-Bretagne – Une étude menée par la société d'horticulture royale a montré que parler aux plantes était favorable à leur croissance et plus particulièrement si la voix en question est une voix féminine.

L’expérience a commencé en avril dernier par une audition dont le but était de trouver les voix féminines et masculines les plus mélodieuses. Chaque candidat sélectionné s’est vu attribuer une plante, un pied de tomates. Leur mission consistait à lire des ouvrages aux plantes et l’expérience a montré que de manière globale, les plantes à qui un candidat avait été affecté poussaient plus rapidement qu'une plante plongée dans le silence. Elle a en outre prouvé que les voix féminines étaient plus efficaces.
Par ailleurs, quelques plantes laissées dans le silence ont poussé plus vite que celles de certains hommes. C’est la plante de Sarah Darwin, descendante du célèbre botaniste Charles Darwin, qui a poussé le plus vite. « C’est un honneur d’avoir une voix qui fait pousser les tomates » a-t-elle déclaré. Colin Crosbie, l’un des responsables de la société a précisé que l’effet des sons et particulièrement des voix humaines sur le développement des plantes n’était pas surprenant dans la mesure où les ondes sonores font partie de l’environnement des plantes au même titre que la pluie ou la lumière. Il a ajouté qu’il se doutait du résultat. 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Benjamin Tolman 12180 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog