Magazine

Ondes : Paris recommande un seuil de 0,6 volt/mètre

Publié le 29 juin 2009 par Frédéric Bordage @greenit
Generique - antennes relais GSM / 3G

En parallèle du Grenelle des ondes, la ville de Paris a organisé la conférence Ondes, santé, société en mars dernier pour encadrer et orienter le déploiement et les usages des technologies hertziennes à Paris. Rédigé par treize citoyens, le rapport de la conférence recommande :
- d’abaisser le seuil d’exposition aux ondes à 0,6 volt/mètre,
- de ne pas implanter d’antenne-relai à proximité des écoles,
- d’interdire l’usage du téléphone portable dans les établissements scolaires,
- de privilégier les connexions filaires aux connexions Wi-Fi,
- de réserver des zones blanches (sans rayonnement).

Des préconisations qui ravissent les associations telles que Agir pour l’Environnement et Priartem

Pour rappel, le seuil légal maximum en Fracnce est de 58 volts par mètre. La charte parisienne de téléphonie mobile négociée en 2004 entre la ville de Paris et les opérateurs fixe un seuil à 2 V/m. Le seuil de 0,6 v/m n’a pas de base scientifique, mais les auteurs du rapport privilégient le principe de précaution.

Ce rapport n’a aucune force de loi. Mais c’est une avancée concrète dont le Grenelle des ondes aurait bien fait de s’inspirer.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Frédéric Bordage 2605 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte