Magazine

Le pourquoi du comment...

Publié le 29 juin 2009 par Tequila49
A force de fréquenter des blogs de photographes (qui vivent de ce métier), je me rends compte que poster une photo, c'est une chose, mais que ce que j'apprécie surtout, finalement, c'est de lire la raison pour laquelle le photographe a sélectionné celle-là parmi toutes celles qu'il a certainement faites. Et je fais évidemment ces mêmes choix pour chaque photo que je poste. Je n'ai pas leur talent, mais il est peut être temps que moi aussi je m'explique un peu ;)
Je choisis parfois une photo pour sa qualité technique, pour sa lumière, pour ses couleurs... parfois pour sa composition... parfois pour ce qu'elle m'évoque. Tenez, je suis revenue avec 1357 photos de ma journée au Bourget. Après un premier tri pour supprimer les techniquement mauvaises et les redondantes, j'en ai gardé 1177. Rien que pour les démonstrations en vol, j'en ai publiées une petite centaine sur ce blog, en cherchant à la fois à montrer l'aéronef, et à susciter une certaine émotion par rapport aux prouesses de son pilote... Pour le concours photo organisé suite à Aéro 2009 par le Musée de l'Air et de l'Espace, j'ai sélectionné 5 de ces photos, que je vous livre ci-dessous, avec quelques explications...
Les deux premières se sont immédiatement imposées d'elles-mêmes.
L'APM 40 avec Philippe Monniot aux commandes, un avion sans doute un peu moins agile que l'oiseau qui s'est invité pendant la démonstration... mais je trouve particulièrement jolie la poésie de cette image, même si techniquement la photo manque de netteté.
Le pourquoi du comment...
Pendant tout le show, j'ai surveillé du coin de l'œil les avions de ligne qui décollaient de Roissy, et par trois fois j'ai pu saisir l'un d'eux en arrière plan. Avec le Tigre, le Typhoon... et enfin avec ce duo avion remorqueur/planeur. Techniquement c'est la meilleure des trois photos, et le fait d'avoir ces trois aéronefs réunis ajoute définitivement une portée symbolique.
Le pourquoi du comment...
Il me restait donc trois photos à trouver... J'ai délibérément évité l'A380 dont j'ai trouvé la démo moins impressionnante qu'il y a deux ans. J'ai également écarté dans un premier temps les avions de chasse, tout simplement parce que P'tit Mousse a des photos en gros plan qui sont meilleures que les miennes. J'étais très tentée par les photos sur lesquelles on devine les trajectoires des avions, en particulier celles du Fouga Magister et du F16, mais j'ai pensé qu'il y en aurait sûrement de nombreuses semblables de proposées vu qu'elles ne nécessitent pas de téléobjectif.
Celle-ci, donc. Le Lockheed C130J est un de mes coups de cœur... j'ai trouvé sublime cet avion à la silhouette massive et qui semble défier les lois de la gravité. Comme Bernard Chabert le faisait remarquer, les pilotes ont poussé leur avion à la toute limite de ses capacités, porte de soute ouverte à cet instant-là... très très impressionnant. Ajoutez à cela que techniquement la photo est nette, y compris le flux d'air autour des hélices... et voilà la numéro 3.
Le pourquoi du comment...
Et enfin, je ne voulais pas à l'origine soumettre deux photos concernant le même appareil (Extra330 piloté par Renaud Ecalle), mais j'ai été tout à fait incapable de choisir :) Celle-ci en forme d'hommage à ma prof de littérature de première, qui nous incitait toujours à chercher dans un texte les lignes ou les perspectives horizontales ou verticales. Je ne les remarque plus dans les textes, mais j'aime bien quand elles s'imposent dans les photos ;) Au-delà de la difficulté technique d'une telle montée (enfin, j'imagine que c'est difficile), j'aime beaucoup cette ascension à la trajectoire parfaitement rectiligne.
Le pourquoi du comment...
Et enfin, j'ai été séduite par la lumière sur celle-ci, y compris le reflet du soleil sur l'empennage (techniquement c'est une surexposition) qui me fait l'effet d'un clin d'œil. D'un point de vue aéronautique, si mes souvenirs sont bons, l'avion s'est laissé tomber sur le dos avant de remettre les gaz et de repartir à l'horizontale. Je ne connais pas les termes techniques, mais c'était à couper le souffle.
Le pourquoi du comment...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • L'Europe : Pourquoi ?

    Bonjour, Les élections européennes approchent à grand pas et nous devons nous préparer à argumenter pour soutenir les listes et les candidats qui... Lire la suite

    Par  Bgr
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Pourquoi les webcams fascinent ?

    Est-ce que les webcams fascinent ? En ce qui vous concerne, j'ignore si elles vous fascinent, mais moi, c'est le cas. Et je ne parle pas de la vie privée d'une... Lire la suite

    Par  Spies Virginie
    CULTURE, MÉDIAS, TÉLÉVISION
  • L'Europe : Pourquoi ?

    Bonjour, Voici la dernière synthèse sur cette question essentielle, l'Europe : Pourquoi ? Cette synthèse intègre les commentaires d'un premier billet et d'un... Lire la suite

    Par  Bgr
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Pourquoi j'ai soudain froid ?

    Pourquoi j'ai soudain froid

    C'est le genre de choses qui déstabilisent mais qui sont en même temps d'une beauté extrême... Un travail superbe qui motive pour voir la suite (si c'est... Lire la suite

    Par  Speaklouder
    GRAPHISME, TALENTS
  • Pourquoi déposer un brevet ?

    L’INPI et Oséo présentent les résultats d’une nouvelle étude sur les PME déposantes de brevets, dans la continuité de l’étude publiée en 2005. Lire la suite

    Par  Activeille
    INTERNET
  • Pourquoi "Miélan" ?

    Je l'ai visitée sous la pluie avec enthousiasme. La jolie petite ville aux couverts charmants m'a laissé un goût de miel. Miélan, à quoi d'autre pourrait-on... Lire la suite

    Par  Wawaa
    EN FRANCE
  • Pourquoi j’aime pas Facebook !

    Tiens un billet coup de gueule ! Ca faisait longtemps. Ca fait maintenant un bon bout de temps que je suis sur Facebook, et que je préviens tous mes proches de... Lire la suite

    Par  Klakinoumi
    HIGH TECH

A propos de l’auteur


Tequila49 37 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte