Magazine

La maîtresse de la mort de Boris Akounine

Publié le 30 juin 2009 par Angelita

La maîtresse de la mort de Boris Akounine

Des suicides, des poèmes laissés, des clubs de suicidaires à Moscou et dans toute l’Europe créent la confusion en 1900.

Macha Mironova, alias Colombine, arrive à Moscou, tout juste majeure à 21 ans.

Elle appelle Petia qui l’emmène dans un club, Les Amants de la Mort, qui célèbre la Mort par des vers. Le but des participants est d’être l’Elu et de se suicider. A chaque suicide le participant est renouvelé. Le prochain qui devra accomplir est nommé.

Prospero est le maître du club.

Dans le club, il y a une personne qui communique confidentiellement tous les faits à la police.

Gengi, nouveau participant, veut sauver Colombine pour qu’elle ne meure  pas comme les autres et surtout que le massacre cesse.

Les esprits, la roulette décident qui est le prochain.

Propero s’est donné comme mission de sauver tous les suicidaires, une personne est toutefois contre lui. Il s’allie à Genji pour trouver les moyens d’arrêter les meurtres. Mais est-il vraiment franc ?

Colombine reçoit trois billets. Elle décide qu’elle est l’Elue et prépare jusqu’au moment où elle est agressée pour être tuée et sauvée par Gengi. Mais elle continuera dans son entreprise.

Le dernier rebondissement est tout à fait digne d’un très bon roman.

Colombine note tout dans son carnet : son initiation sexuelle par le maître, ses poèmes, ses pensées, les personnes du cercle qu’elle rencontre.

Intéressant de voir comment une personne qui a essayé par trois fois de se suicider, qui y renonce au dernier moment, invente soit-disant un club pour essayer de sauver ceux qui veulent passer aux actes. Mais cette entreprise est appelée à échouer.

Des articles de presse pour expliquer les suicides faisant référence à des auteurs russes bien connus. Compassion est le maître mot de ces articles.

C’est une superbe enquête.

On passe de suicides à des assassinats.

Rien n’est laissé au hasard.

Genji veut faire le bien car la vie est importante et doit être vécue avec ses hauts et ses bas.

Livre assez psychologique où sont étudiés les caractères des uns et des autres.

éî

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Angelita 404 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog