Magazine Voyages

Destin d'un pigeon sur la Piazza San Marco

Publié le 29 juin 2009 par Peggy Picot

_MG_2523

Je me demande si tous ces gens qui se réjouissent d'être couverts par des nuées de pigeons, qui ne sont rien d'autre que les rats des airs, apprécieraient autant de poser avec deux ou trois rongeurs des égoûts sur les épaules... A Venise, depuis l'an dernier, il est interdit de nourrir les fameux pigeons de la piazza San Marco: les camelots qui faisaient commerce de la vente de graines ont disparu, mais demeurent quelques photographes malins et bien outillés (avec une imprimante dans leur carriole) pour vous immortaliser avec un oiseau sur la couenne. Drôlement doués pour entendre le froissement d'un emballage de biscuits qu'un badaud sort innocemment de son sac pour le goûter de l'autre côté de la place, les pigeons sont toujours là. Mais un matin, de très bonne heure, bien avant l'invasion des hordes déchaînées de touristes de ce début d'été, j'ai dérangé un goéland en plein petit-déjeuner. Ne cherchez pas la recette, le "gabbiano" vénitien préfère déguster son aile de pigeon façon carpaccio...

_MG_2331

IMG_2319

_MG_2333

IMG_2321

IMG_2323

L'histoire ne dit pas comment est mort le pigeon.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Peggy Picot 47 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine