Magazine High tech

L’ARCEP se penche sur la couverture en téléphonie mobile

Publié le 30 juin 2009 par Gerardhaas

mobile4L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) a présenté le 29 juin dernier son rapport d’activité 2008.  

L’ARCEP, qui intervient en matière d’aménagement du territoire dans le domaine des télécoms, est notamment chargée de prendre en compte l’intérêt des utilisateurs dans l’accès aux services et aux équipements. Pour ce faire, elle dispose depuis octobre 2008 de cartes détaillées sur la couverture en téléphonie mobile que les opérateurs ont l’obligation de lui fournir.

A l’occasion de la publication de son rapport, elle a rappelé son rôle en matière de couverture mobile et d’extension du haut débit dans les zones peu denses, en indiquant qu’elle publierait en août prochain un rapport sur la couverture en téléphonie mobile du territoire nationale.

Le rapport devrait relever la persistance de zones non couvertes par tous les opérateurs, dites « zones blanches ». Le secrétaire d’Etat à l’Aménagement du territoire avait à cet égard déjà indiqué en janvier dernier qu’il restait 477 communes françaises privées de téléphonie mobile.

Afin de favoriser la résorption de ces zones, l’ARCEP sera sans doute amenée à encourager le programme gouvernemental de couverture du territoire en téléphonie mobile, financé par les opérateurs privés, les collectivités locales ainsi que l’Etat.

A l’occasion de la présentation du rapport d’activité 2008, le Président de l’ARCEP a également indiqué qu’il souhaitait établir un « comité de prospective » sur les fonctions de régulation de l’Autorité, mais aussi sur « les attentes et les besoins de la société, de l’économie et de la population ». Ce comité de réflexion devrait être notamment composé d’avocats, d’économistes, de spécialistes des nouvelles technologies ainsi que de philosophes.

Enfin, le Président a rappelé que « la priorité est clairement le déploiement des nouveaux réseaux de très haut débit fixe et mobile ». Aussi, il a appelé de ses vœux un partage accru des infrastructures en souhaitant étendre l’accès au réseau de l’opérateur historique qui ne se limiterait pas aux fourreaux et à la partie « verticale » du réseau, mais s’étendrait à sa partie horizontale.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gerardhaas 406 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte