Magazine Emarketing

Google teste des annonces ciblant les internautes solvables

Publié le 30 juin 2009 par Alexandrevatus

Google teste depuis quelque temps un nouveau procédé exploitant les critères de solvabilité des internautes. Cette initiative qui a lieu aux Etats-Unis est mené en partenariat avec la société Compete. Ce cabinet spécialisé dans l’analyse Web  exploite un panel de 2 millions d’Américains qui ont donné leur aval pour être pistés sur la toile.

Pour Google, le but est d’autoriser les annonceurs à cibler les profils de consommateurs solvables. A titre d’exemple, Google explique qu’il sera possible à un annonceur de cibler des consommateurs ayant une excellente note de solvabilité et ayant postulé à l’obtention d’un crédit immobilier au cours du premier trimestre. Les tests ont été menés dans le secteur des cartes de crédit. Pourtant, les secteurs pouvant être intéressés par ce type de ciblage sont légion.

Le géant de Moutain View explique également être en mesure d’atteindre 70% des possesseurs de cartes de crédit avec une note de solvabilité elevée, 87% des candidats à un crédit immobilier avec une note de solvabilité élevée et 90% des personnes visitant un petit site ecommerce avec une note de solvabilité élevée.

Du point de vue de l’annonceur cette perspective est séduisante. D’un point de vue personnel cette démarche empiète clairement sur le respect de la vie privée. J’imagine d’ailleurs mal que ce type de ciblage puisse être mis-en en place dans nos contrées. D’autre part, je crains que Google ne donne du grain à moudre à ses détracteurs qui l’accusent d’être une menace pour la vie privée. Drôle de choix que d’annoncer de telles initiatives alors même que le moteur de recherche déploie de nombreux efforts pour se défendre des accusations de position monopolistique.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alexandrevatus 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines