Magazine France

Une ambassade en cadeau de consolation?

Publié le 30 juin 2009 par Bernard Girard
Roger Karoutchi ambassadeur auprès de l'OCDE, Christine Boutin au Vatican et Roger Laporte qui s'en prend à ses anciens collègues sans beaucoup d'élégance demain auprès du Comité Olypiuqe (si cela existe…). Les ministres qui ont perdu leur emploi ne sont pas contents, c'est compréhensible mais faut-il le leur rappeler : c'est la règle du jeu. Et l'on aimerait qu'ils fassent preuve d'un peu de dignité, qu'ils gardent pour eux leur amertume. Promis : cela passera! Mais non, ils protestent et Nicolas Sarkozy dont la gestion des ressources humaines est pour le moins étrange, cède, il leur donne des lots de consolation, des ambassades. Comme si les postes de la République étaient à sa disposition! On me dira que ce n'est pas nouveau. Sans doute, mais cela se faisait autrefois dans la discrétion. Les partants attendaient un peu avant de dégommer leurs collègues de la veille. Aujourd'hui, ils n'attendent même pas qu'une bonne nuit de sommeil les ramène à la raison.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bernard Girard 236 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte