Magazine France

Guaino en immersion secrète dans le 93, se fait caillaisser lol

Publié le 30 juin 2009 par Torapamavoa Torapamavoa Nicolas @torapamavoa


LIBERATION
Un véhicule de police en patrouille caillassé avec Henri Guaino à bord
Deux véhicules de police en patrouille, dont l'un à l'intérieur duquel se trouvait le conseiller
Deux véhicules de police en patrouille, dont l'un à l'intérieur duquel se trouvait le conseiller spécial de l'Elysée Henri Guaino ont été caillassés dans la nuit de lundi à mardi, à Montfermeil (Seine-Saint-Denis) (© AFP Martin Bureau)

PARIS (AFP) - Deux véhicules de police en patrouille, dont l'un à l'intérieur duquel se trouvait le conseiller spécial de l'Elysée Henri Guaino ont été caillassés dans la nuit de lundi à mardi, à Montfermeil (Seine-Saint-Denis), a-t-on appris mardi de sources policières.
Selon les premiers éléments de l'enquête, les policiers ont essuyé mardi vers 01h00 des jets de pierre au centre d'un quartier réputé sensible et il n'y a pas eu de blessés.
Ces faits ont été perpétrés par une quarantaine d'individus qui "s'en sont pris à deux véhicules de police", ignorant vraisemblablement la présence de M. Guaino à l'intérieur de l'un d'eux, a-t-on indiqué de mêmes sources.
Les véhicules de police auraient été bloqués "par des jeunes gens", en l'état des investigations, à l'aide d'une barrière que ceux-ci on mise en travers de leur route, ont fait valoir les sources.
Les policiers ont dû faire usage de "balles de défense" pour se dégager et les véhicules de police "ont été détériorés" par les jets de pierres. Plusieurs impacts de pierres ont été relevés sur ceux-ci par la suite, a-t-on précisé, des vitres ont été par ailleurs brisées ou détériorées. M. Guaino était à l'intérieur de l'un des véhicules, selon ces sources, "en observation" du travail des policiers sur le terrain, sans plus de précisions.
Plusieurs incidents se sont produits ces derniers jours dans des quartiers sensibles, principalement en région parisienne. Des policiers ont essuyé des tirs de mortiers de feux d'artifice cette fin de semaine à Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis), un mois et demi après des tirs de fusil d'assaut Kalachnikov (AK47) contre leurs collègues à La Courneuve, dans le même département, suscitant l'inquiétude des syndicats de police face à de telles attaques.
© 2009 AFP

un article propulsé par TORAPAMAVOA :
http://torapamavoa.blogspot.com Clikez LIRE LA SUITE ci dessous pour lire la suite de l'article...^^


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :