Magazine Finances

Madoff et Lacroix

Publié le 30 juin 2009 par Jeangagnon

Mardi, 30 juin 2009

image
Bernard Madoff, ce financier de 71 ans qui a organisé sur une période de près de 20 ans l’une des plus gigantesques fraudes (environ 50 milliards) de l’histoire des États-Unis, a finalement été condamné à 150 ans de pénitencier.

Vincent Lacroix, le fraudeur qui a fait perdre 130 millions aux épargnants québécois entre 2000 et 2005, a écopé en Cour pénal d’abord de 12 ans d’emprisonnement, peine qui a ensuite été réduite à 8 ans et demi. Il recouvre déjà une partie de sa liberté après un an et demi en tôle. Si la peine a été réduite, c’est que Lacroix en était à sa première infraction et qu’il ne s’agit pas d’un crime violent.

La sévérité de la peine imposée à Madoff comparée à celle de Lacroix a amené une foule d’internautes à exprimer clairement leur dégoût devant l’indulgence de la justice québécoise.

Une poursuite au criminel attend maintenant Lacroix et ses présumés complices. Celui-ci tente de faire tomber l’accusation sous le prétexte qu’un individu ne peut pas être condamné deux fois pour le même crime.

La justice québécoise est-elle mal adaptée pour répondre aux crimes du type de celui de Vincent Lacroix ? Faut-il questionner notre culture juridique ? Le collègue Stéphane Desjardins, rédacteur en chef du journal Finance et investissement, discute de ces questions dans un texte fort intéressant. Je vous invite à le consulter ici.

Mots clés Technorati : Bernard Madoff,Vincent Lacroix,Cour pénal,crime violent,justice québécoise,Stéphane Desjardins,emprisonnement,peine imposée,Finance et Investissement

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jeangagnon 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines