Magazine

Montignac va réduire sa subvention au club de Rugby

Publié le 30 juin 2009 par Ceintureventreplat

La salle du club-house de l’ES Montignac Rugby était pleine pour l’assemblée générale du club et de l’école de rugby, qui s’est tenue en présence de Jacques Cabanel, conseiller général, Éric Rouzoul, adjoint chargé des sports à la municipalité, Patrick Gourdon, représentant la Communauté de communes Vallée Vézère (CCVV), des sponsors et de l’ensemble des dirigeants du club.

Après les mots de bienvenue du président Henri Galinat, la parole était donnée par la secrétaire à l’ensemble des dirigeants et entraîneurs. L’école de rugby, en cours de labellisation, a été passée en revue et chaque responsable a pu parler de la bonne marche de son équipe.

Le départ annoncé de Claudine Revélio-Vacelet, responsable de l’école de rugby, va poser des problèmes. Les divers résultats ont été évoqués et commentés. C’est un sans-faute pour l’école de rugby.

La saison a été excellente pour l’équipe senior, qui a brillé tout au long des championnats et termine championne du Périgord-Agenais. Il faudra du sérieux la saison prochaine avec le changement de série.

Coûteux transports

Après la présentation d’un bilan financier en équilibre par le trésorier Gérard Burg, un long débat s’est engagé sur le transport des équipes, qui coûte chaque année plus de 15 000 euros. Une solution serait à l’étude avec la CCVV, a souligné Patrick Gourdon. Éric Rouzoul n’a pas mâché ses mots tout en félicitant l’ensemble du club pour ses brillants résultats qui font honneur à la commune. Il a annoncé la baisse d’un tiers des subventions sportives, la commune ayant fait le choix de miser sur l’économie. Ce qui a donné lieu à des questions dans la salle, notamment vis-à-vis du tennis dont les travaux de restructuration des courts sont acceptés.

Bonnes volontés attendues

association-subvention-subventions-rugby
L’éclairage et la réalisation d’un nouveau stade ont animé le débat. Jacques Cabanel a mentionné qu’une étude était en cours au Département pour mieux équilibrer les subventions des petits clubs par rapport aux grands. Il a abondé dans le sens d’Éric Rouzoul en parlant du contrat de ville et du choix de la municipalité, ajoutant que toutes les associations doivent pouvoir continuer à vivre, sans quoi ce serait la mort des communes.

Tous les rapports (moraux, financiers) ont été adoptés à l’unanimité. Avant de conclure, le président Galinat a indiqué que le club était toujours à la recherche de toutes les bonnes volontés, entraîneurs, dirigeants et joueurs.

source: SudOuest


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ceintureventreplat 656 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog