Magazine Politique

On y a pas survécu

Publié le 30 juin 2009 par Glaco

Le conseil municipal du lundi 29 juin a été particulièrement ennuyant. Les votes se sont succédés jusqu’à 22h30 sans aucune explication sur les divers enjeux (commissions, délégations, ccas) et en laissant le public dans l’expectative. Les noms égrenés à voix à peine audible pour appeler les élus au vote à bulletin secret, une salle étouffante par manque d’aération, un dépouillement inaudible, on était presque à crier rembourser si l’accès au conseil n’avait été gratuit (façon de parler car on le paye tout de même dans nos impôts). Puis sont venus les votes à main levée sur les comptes administratifs et autres formalités obligatoires au mois de juin, toujours désanimé par le Maitre de cérémonie sous le coup d’une baisse de tension surement à cause d’un coup de chaleur.

Le montant des indemnités des élus a été voté avec une baisse de 10% et le montant frais de représentation du maire (5000 euros/annuel) ainsi que des droits à la formation des élus maintenus.

Nous avons résisté tant que nous avons pu avec quelques allers retours sur le parking du théâtre pour restaurer notre motivation à la fraicheur avant de ré-affronter l’étuve.

Le point concernant le montant des subventions allouées aux associations est arrivé. M. le maire confie que les mandataires de la tutelle ont opté pour une baisse du montant global de l’enveloppe et pour ne pas retarder l’attribution des subventions, il demandait de voter ce montant sachant qu’il y aurait des modifications budgétaires au mois de septembre afin de retrouver le montant de l’année passée. Une intervention de JP Barnaud (1er intervention de la soirée tous groupes confondus) demande au maire quel le politique envers les association il comptait conduire, quel intérêt il leur accordait, allait il maintenir la procédure d’attribution des subventions qu’il avait initié en tant que Maire Adjoint chargé des associations, si les cas des associations n’ayant pas pu répondre en temps et en heure à la nouvelle procédure pourraient être de nouveau examiné pour qu’elle ne soient pas pénalisées pour la première année. A ces questions le Maire a dit toute l’importance qu’il accordait aux associations (aurrait-il pu dire le contraire ?), qu’il tenterait pour le moins de maintenir l’effort financier en faveur des associations et voire de l’augmenter. Rien de plus. Il se retourne vers le groupe PS pour savoir s’il désirait intervenir, aucune réaction, puis vers le modem pas mieux, on passe au point suivant…

La Bergamote, et l’aménagement d’appartements en salles de classe à l’école Doré. Une explication très sommaire murmurée nous a finalement convaincu de quitter la salle avant de nous mettre définitivement à ronfler en public.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Glaco 21 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines