Magazine Société

HONDURAS : le président bolivarien Manuel Zelaya vient d'être séquestré par l'armée (8 videos + phot

Publié le 30 juin 2009 par Tanjaawi

 SOLIDARITE avec le HONDURAS !
NON A L’IMPÉRIALISME NORD-AMÉRICAIN !

le président Manuel Zelaya du HONDURAS, pays membre de l’ALBA avec le Venezuela, Cuba, Equateur, Bolivie, Nicaragua,... vient d’être séquestré il y a une heure par l’armée qui a pénétré dans sa maison. Des coups de feu ont été échangés entre les militaires loyalistes et les commandos putschistes.

Le lieu où il a tété emmené par les militaires putschistes est inconnu.

Le peuple est sorti dans la rue pour soutenir son président.






HONDURAS : le président bolivarien Manuel Zelaya vient d’être séquestré par l’armée (8 videos + phot

HONDURAS : le président bolivarien Manuel Zelaya vient d’être séquestré par l’armée (8 videos + phot

HONDURAS : le président bolivarien Manuel Zelaya vient d’être séquestré par l’armée (8 videos + phot

HONDURAS : le président bolivarien Manuel Zelaya vient d’être séquestré par l’armée (8 videos + phot

HONDURAS : le président bolivarien Manuel Zelaya vient d’être séquestré par l’armée (8 videos + phot

HONDURAS : le président bolivarien Manuel Zelaya vient d’être séquestré par l’armée (8 videos + phot

HONDURAS : le président bolivarien Manuel Zelaya vient d’être séquestré par l’armée (8 videos + phot

HONDURAS : le président bolivarien Manuel Zelaya vient d’être séquestré par l’armée (8 videos + phot

HONDURAS : le président bolivarien Manuel Zelaya vient d’être séquestré par l’armée (8 videos + phot

HONDURAS : le président bolivarien Manuel Zelaya vient d’être séquestré par l’armée (8 videos + phot

HONDURAS : le président bolivarien Manuel Zelaya vient d’être séquestré par l’armée (8 videos + phot

Des incidents ont éclaté lundi devant le palais présidentiel à Tegucigalpa où des policiers et des soldats faisaient usage de gaz lacrymogènes pour disperser des milliers de personnes protestant contre le coup d’Etat qui a renversé le président du Honduras Manuel Zelaya.

Des contestataires lançaient des pierres et des bouteilles en direction des forces anti-émeutes qui avançaient, munies de masques à gaz et de boucliers.

Des tirs pouvaient être entendus mais on ignorait s’il s’agissait de balles réelles.

La majeure partie de Tegucigalpa, la capitale du Honduras, était calme lundi, et les commerces étaient ouverts.

Nombre de dirigeants de la communauté internationale exigent le rétablissement de l’ordre constitutionnel et la réintégration dans ses fonctions de Manuel Zelaya, arrêté dimanche matin par des soldats.

mardi 30 juin 2009  / Bellaciao


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par yousseff kadr
posté le 28 juillet à 21:38
Signaler un abus

je suis en afrique de l'ouest.je suis un fan de zelaya et je veux lui porter une aide. aidez moi a obtenir un contact d'un de ses proches.

A propos de l’auteur


Tanjaawi 215 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine