Magazine Finances

La polémique sur les baisses de salaires continue

Publié le 03 juillet 2009 par Cambiste
Des États-Unis à la France, le débat fait rage sur les baisses de salaires et d'avantages sociaux imposés aux salariés face à la crise. La justice s'est penchée sur le cas Osram. Elle vient de décider le gel du plan social et des salaires durant une période de médiation de trois mois.
salaire-polemique-salaires-crise-travailFace à la crise, les salariés vont-ils devoir accepter des baisses de salaires pour conserver leur emploi? Le sujet est en train de monter partout sur la planète. Aux Etats-Unis, on parle même d'un syndrome "-10%" qui pousse les DRH (directeurs des ressources humaines) à obtenir des baisses de charges salariales (traitements fixes et variables, retraites, couvertures des frais médicaux...). Un récent sondage affirme que 27% des entreprises américaines ont déjà pris ce type de mesures.

En France, le caractère légal d'une telle mesure fait débat, surtout quand elle est collective. Une négociation salarié par salarié, contrat de travail par contrat de travail, reste le passage obligé.

Voilà pourquoi les experts regardent de près le jugement du  tribunal de grande instance alsacien de Saverne dans le Bas-Rhin. Il devait statuer sur la légalité de 108 licenciements et de baisses des salaires imposées à près de 500 salariés par  la filiale française du  fabricant allemand d'ampoules Osram. Les salariés étaient venus manifester devant le tribunal aux cris de: " Osram en colère,


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cambiste 526 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine