Magazine High tech

Revue de Web du vendredi 3 juillet 2009 [115]

Publié le 03 juillet 2009 par Captainweb

escort-girl-wow-world-of-warcraftVous cherchez un secteur qui vous permette de ramasser du cash rapidement sur Internet? Suivez les conseils du Captain et lancez-vous dans le business de l’eSex. Pour peu que vous connaissiez de jeunes filles prêtes à tout pour quelques centaines d’euros et que vous n’ayez aucune morale, vous devriez vite devenir millionnaires. C’est d’ailleurs à se demander pourquoi des milliers de chinois se crevaient le cul 20h par jour à farmer de l’or sur Warcraft avant que leur gouvernement ne décide d’endiguer cette activité hautement immorale. Bon certes, monter un site de boule est également interdit en Chine, voir punissable de mort…

Si je vous parle de cul, c’est tout simplement car l’un des plus gros réseaux d’Escort du net vient d’être démantelé, et que les chiffres donnés par la police à cette occasion laissent rêveur. Imaginez, le site incriminé qui servait de tête de pont au réseau recensait 1700 femmes et hommes, et chacun d’entre eux payait aux proxénètes virtuels plusieurs centaine d’euros par mois pour y être référencé. On est loin du prix de l’abonnement meetic.

Au total, le chiffre d’affaire de la maison de passe numérique se serait élevé à plus de 3 millions d’euros par mois…  Vu que les couts de fonctionnement ne devaient pas être énormes (les salaires des hommes de main yougoslaves et des webmasters roumains sont très raisonnables), on est sans doute encore loin de la vérité en tablant sur 15 millions d’euros de bénéfice par an.

Non mais rendez-vous compte : quinze fucking millions d’euros par an! Dans la même période, Youtube perdrait au moins 174 millions de dollars. C’est aussi 5 fois le prix de Pirate Bay et deux fois plus que le premier bénéfice opérationnel que devrait dégager CDiscount cette année après dix ans d’existence.

C’est un signe les amis, même si le secteur high-tech est censé repartir fin 2009, plutôt que d’investir dans les chaines TV pour Geek ou dans la fabrication de clé USB d’un téraoctet en titane, lancez-vous dans le site de boule et la prostitution numérique. C’est Interpol qui vous le dit : y’a des millions d’euros à se faire (et peut-être quelques années de prison pour les moins discrets).

En vrac pour cette reprise des revues de web après quelques jours de code noirs :

  • C’est la nouvelle de la semaine, The Pirate Bay est revendu à la société Global Gaming Factory qui souhaite rendre le site légal en le décentralisant et en arrêtant  la distribution de trackers de torrents. A peine annoncé, les emmerdes se profilent d’ailleurs déjà à l’horizon pour l’heureux acquéreur du bordel, mais on aura l’occasion d’en reparler dix mille fois d’ici à la fin de l’année, d’autant plus que tout le monde sait que les créateurs du site nous prépare une surprise qui ne devrait pas faire plaisir aux majors.
  • C’est fait, Steve Jobs a officiellement reprit le boulot cette semaine. De sources sures, il travaillerait sur un nouveau concept de réveil-matin qui devrait révolutionner l’industrie horlogère.
  • De façon à bien casser les couilles aux rares joueurs qui achètent encore leurs jeux, Blizzard à décidé de supprimer toute fonction de  jeu en réseau local de son futur hit Starcraft 2. Encore une brillante idée qui devrait entrainer une vague d’exécutions sommaire dans le département marketing de vivendi dès les premiers chiffres de ventes connus.
  • Par mesure de sécurité, le Wifi des box internet pourrait bientôt être désactivé par défaut. Pendant ce temps la, en chine, les fondations des immeubles ont-elles aussi été désactivées, mais par mesure d’économie.
  • Tous les téléphones mobiles auront un chargeur unique obligatoire en 2010. Encore rien de prévu par contre pour les ordinateurs portables, nous seront donc obligé de continuer à payer nos alim ultra-spécifiques 80€ pièces quand celles-ci explosent au bout d’un an…
  • Chouette des chiffres ! En moins de 24 heures, Firefox 3.5 compte déjà 2 Millions de téléchargements. Du coté de Twitter, plein de statistiques sortent du placard sur l’utilisation du service en France. Toujours pas de chiffres en revanche concernant le nombre d’internautes qui ont défoncé leurs clavier lors d’une crise de rage devant voyage-sncf.com.

Tout est dit ou presque, vous pouvez retourner perdre votre temps ailleurs jusqu’à lundi.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Captainweb 7433 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines