Magazine Environnement

Grameen et Veolia Water coopèrent pour développer l'accès à l'eau potable au Bengladesh

Publié le 05 juillet 2009 par Juliayster
Grameen et Veolia Water coopèrent pour développer l'accès à l'eau potable au Bengladesh

« De la charité au microcrédit » : Muhammad Yunus est l’inventeur d’une voie nouvelle pour le financement d’activités nouvelles, notamment mais pas uniquement dans les pays en développement. Une des applications de son idée phare dans le secteur de l’eau vient de démarrer opérationnellement il y a quelques jours... Détenue à parité par Grameen Healthcare, et Veolia Water AMI, filiale de Veolia Eau, Grameen-Veolia Water Ltd a inauguré le 24 juin à Goalmari sa première usine d'eau potable destinée aux populations des villages du Bangladesh. Cette usine va permettre d'alimenter à terme 40.000 habitants en eau potable, a indiqué Veolia dans un communiqué, selon Enviro2B

Dans cette région du monde, ce ne sont pas les quantités d’eau disponibles qui font défaut mais la qualité de celle-ci. En effet, la quasi-totalité des nappes phréatiques est contaminée à l’arsenic, dans des proportions souvent dangereuses pour la santé

Dans le cadre de ce projet pilote, qui repose sur le principe économique du ''social business'', l'eau potable sera vendue aux habitants 0,2 centimes d'euro le litre, soit 100 fois moins que l'eau en bouteille disponible localement. L'intégralité des bénéfices étant réinjecté pour permettre le développement, au Bangladesh, d'autres projets liés au domaine de l'eau.

L’alliance du « social business » théorisé par le Professeur Muhammad Yunus, Prix Nobel de la Paix 2006, et de l’expertise de Veolia Eau, qui assure déjà l’accès à l’eau potable à près de 6,5 millions de personnes en Afrique et en Inde, vont permettre à Grameen-Veolia Water Ltd d’apporter de l’eau potable à plus de 100 000 habitants pour un investissement total évalué à 500 000 €. Ce programme contribuera à l’intégration des populations dans l’économie réelle en apportant une solution immédiatement opérationnelle et efficace en réponse à un besoin fondamental, dans la perspective des Objectifs du Millénaire.

« J’ai été particulièrement enthousiasmé et convaincu par le modèle du social business développé par le Professeur Muhammad Yunus. Je suis persuadé que c’est précisément ce dont nous avons besoin pour mettre en oeuvre des solutions efficaces permettant de fournir de l’eau potable aux communautés les plus démunies », a déclaré Antoine Frérot, Directeur général de Veolia Eau.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Juliayster 37 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte