Magazine Politique

Hénin-Beaumont : Le Front national battu par le Front républicain

Publié le 05 juillet 2009 par Gezale
Dimanche soir. La défaite de la liste du Front national à Hénin-Beaumont est une bonne nouvelle. Marine Le Pen n'a pas réussi son pari. L'alliance républicaine (Gauche) l'a emporté avec près de 53 % des suffrages et avec une participation électorale en progrès. La fille de Jean-Marie Le Pen avait fait toute sa campagne « contre la mafia socialiste » et l'ancien maire (ex-PS) actuellement sous les verrous pour avoir confondu les finances de la ville et ses dépenses personnelles. La campagne, active et omniprésente, comme toujours, du Front national a bien failli porter ses fruits.
Heureusement un front républicain s'est constitué qui, de Gauche à Droite, avait pour objectif de conserver la mairie de cette ville du nord dans le giron des démocrates. Le programme de Marine Le Pen avait d'ailleurs déjà été mis en œuvre dans le midi de la France. les électeurs ont ouvert les yeux : on sait ce qu'il advint de certaines libertés (associations, réunion, presse, etc.) on sait que fut mise en œuvre la préférence nationale (logement, cantines scolaires, aides sociales…) on sait aussi que la gestion des maires frontistes fut calamiteuse. Des dettes colossales ont été générées et le Front national a été emporté par ses excès.
Les habitants d'Hénin-Beaumont, choqués par les agissements de leur ancien maire, M. Dalongeville, auraient pu, par colère ou par dépit, se venger de la Gauche. Ils ont réfléchi et la raison l'a emporté. Les républicains ont tout de même senti le vent du boulet.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gezale 7337 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines