Magazine Société

Les cumulards

Publié le 30 juin 2009 par Flavienneuvy

La classe politique française a une spécialité qu'aucun pays en Europe ne nous envie : le cumul des mandats. Cette capacité à cumuler plusieurs mandats concerne toute la classe politique. Souvenez-vous du redoutable Arnaud Montebourg qui n'a eu de cesse, pendant des années, de dénoncer avec la véhémence qu'on lui connaît le cumul des mandats. Depuis mars 2008 il cumule les mandats de député et de président du conseil général de Saône-et-Loire. Terminé les bons sentiments.
Dans un autre registre, Christian Estrosi s'impose comme un champion du cumul : il (re)vient au gouvernement comme ministre de l'Industrie. A cette charge ministérielle importante, il convient d'ajouter son mandat de député (qu'il retrouvera dès qu'il quittera ses fonctions au sein du gouvernement), son mandat de Maire de Nice (5ème ville de France tout de même) ainsi que sa fonction de président de la Communauté Urbaine de Nice Côte d'Azur. Il fut contraint d'abandonner ses fonctions de président du conseil général des Alpes-maritimes (la loi ne lui a pas laissé pas le choix). Souvenons-nous quand même que Christian Estrosi a répété à de multiples reprises en mars 2008, que s'il devenait maire de Nice il se "consacrerait entièrement à sa ville" et qu'il démissionnerait de ses fonctions de ministre. Il l'a fait. Il fut élu maire et il a démissionné...pour un an.

C'est de la politique à l'ancienne, comme on n'a plus envie de la voir.

Flavien Neuvy


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Flavienneuvy 1312 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine