Magazine Handicap

Création d’une structure d’aide et d’assistance à la scolarité des étudiants déficients visuels de l’Université Hassan II de Casablanca

Publié le 06 juillet 2009 par Blaise Llorca

” Nous pouvions dire dans le passé que nous n’avions pas la technologie ou les ressources requises pour répondre aux besoins fondamentaux de tous les êtres humains. Nous arrivons à court d’excuses. Nous savons ce qu’il faut faire.”Salil Shetty. Directeur de campagne du Millénaire des Nations Unies.


site-centre-de-ressources

Dans le cadre du Fonds d’Appui à Projets (FAP) du Programme Concerté Maroc (PCM), le consortium composé de l’Association Marocaine pour la Réadaptation des Déficients Visuels (AMARDEV) l’Organisation pour l’Education Islamique, les Sciences et la Culture (ISESCO), l’Université HASSAN II de Casablanca et l’Institut Montéclair, a rendu possible la Création d’une structure d’aide et d’assistance à la scolarité des étudiants déficients visuels de l’Université Hassan II de Casablanca.

L’objectif du projet est de permettre aux étudiants mal et non-voyants de poursuivre des études qualifiantes leur donnant de réelles chances d’accéder à un emploi, de favoriser leur autonomie et ainsi, leur intégration dans la société.

Les étudiants pris en charge sont des jeunes adultes, entre 18 et 30 ans, hommes et femmes présentant depuis leur enfance ou récemment, des troubles graves de l’acuité visuelle allant jusqu’à la cécité. Ils sont inscrits dans une filière d’études universitaires d’une des trois facultés régies par la présidence de l’Université d’Hassan II de Casablanca.

Le consortium agit pour l’amélioration des conditions d’études des déficients visuels en élargissant l’orientation, vers les filières scientifiques, car aujourd’hui seules les filières littéraires leur sont accessibles. Il est aussi question de fournir un accompagnement pour la prise en charge de l’étudiant déficient visuel dans l’Université dans un environnement périphérique adapté à ses besoins.

Le consortium joue auprès de l’Université de Hassan II de Casablanca, un rôle de facilitateur permettant aux étudiants vivant un problème de cécité des différentes filières de suivre des études grâce à l’apprentissage et l’utilisation de l’informatique adaptée et la mise à disposition de fonds documentaires braille et numérique dans le domaine des études poursuivies.

Pour ce faire, un centre de transcription en braille a été crée, pour la première fois au Maroc, dans l’Université. Une personne formée pour maîtriser la transcription en braille est nommée responsable de ce lieu à la rentrée prochaine et aura pour mission de veiller à l’adaptation de documents pour personnes déficientes visuelles.

Le projet s’organise aussi à travers la réalisation de formation à l’égard de l’environnement universitaire. 17 professeurs de l’Université de Hassan II de Casablanca ont été sensibilisés aux besoins des personnes déficientes visuelles et aux méthodes de travail qui leur sont adaptées. Cela a permis aux enseignants d’adhérer aux réalités de l’handicap et de comprendre les différentes techniques de compensation à mettre en place.

Pour palier aux problèmes d’accessibilité du WEB, l’Université a mis en place une plateforme d’apprentissage appelée « Moodle ». Cet outil permettant de produire des documents accessibles au plus grand nombre est en train d’être adapté aux déficients visuels. L’institut Montéclair travaille sur cette plateforme pour sensibiliser les professeurs et leur permettre de produire des documents accessibles, et les mettre à disposition. D’autre part, les étudiants sont accompagnés à travers les différentes phases d’utilisation des services de la plateforme : envoi et réception de documents, utilisation de forums, de ressources en ligne (dictionnaires, manuels…).

La grande implication de la présidence de l’Université et des bénévoles d’AMARDEV a permis de trouver un local, des ordinateurs et quelques logiciels adaptés, des formateurs bénévoles ayant la maîtrise de ce matériel, de dispenser des formations. Il a donc été mis en place des cours d’informatique adaptés, avec des plages tactiles en braille et des logiciels sonores. Cette initiative a permis aux étudiants non voyants de s’initier à la conceptualisation d’un ordinateur et à son utilité, de se familiariser avec le clavier, et d’utiliser les menus, et de découvrir les logiciels adaptés à cet effet.

Aujourd’hui ce projet permet à 38 étudiants de l’Université de Casablanca d’être encadrés et pris en charge par l’Université. Mme la Ministre du Développement Social, de la Famille et de la Solidarité qui a visité le centre de transcription en braille a démontré fortement son intérêt quant à la réplication de ce projet dans d’autres Universités. Gageons sur son expansion dans le pays.

Pour plus de renseignement sur le projet vous pouvez prendre contact avec :

Le Responsable des Projets FAP au bureau du PCM à Salé, Mr Hicham Fethallah :fap@pcm.ma

rachidrifai@wanadoo.net.ma

Plus d’information sur les partenaires en cliquant sur ces liens :

Site web de l’ Université Hassan II :http://www.uh2c.ac.ma/uh2c/index.php
Site web de l’ISESCO :
http://www.isesco.org.ma/
Site web de l’Amardev :
http://www.amardev.org/
Site web de l’institut Montéclair :
http://mfam.deficience-sensorielle.org/L-Institut-Monteclair.html


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Blaise Llorca 53 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte