Magazine France

Eric Raoult souhaite honorer la mémoire de Michael Jackson chez ... les autres

Publié le 09 juillet 2009 par Slovar

Eric Raoult souhaite honorer la mémoire de Michael Jackson chez ... les autresLe maire du Raincy Eric Raoult (UMP) a annoncé mercredi avoir écrit à son homologue de Clichy-sous-Bois Claude Dilain (PS) pour lui suggérer de baptiser une aire de sa commune "espace Michael Jackson". "Pour l'instant, le maire n'a pas encore reçu la lettre d'Eric Raoult", rapportait-on en mairie de Clichy-sous-Bois. Source Nouvel Obs
Ce communiqué peu sembler banal. Il est pourtant la preuve d'une escarmouche de plus entre celui qui s'affiche comme le "champion" de la droite décomplexée et son adversaire socialiste, le maire de la commune voisine de Clichy sous Bois.
Car, il ajoute : "En plus de l'hommage à ce grand artiste, cela permettrait de valoriser l'image de la ville de Clichy-sous-Bois", considère-t-il, en référence sans doute aux émeutes de 2005 qui avaient commencé dans cette commune de Seine-Saint-Denis après l'électrocution mortelle de deux adolescents qui, poursuivis par la police, s'étaient cachés dans un transformateur EDF.
Pour ceux qui l'auraient oublié : le 27 octobre 2005, Zyed BENNA (17 ans) et son copain Bouna TRAORE (15 ans) décédaient à Clichy-sous-Bois (93). Ils sont morts, électrocutés, en voulant échapper à la police. Ce drame a déclenché une longue série de nuits de violence urbaine dans plusieurs villes françaises. Le gouvernement décrétait alors l’état d’urgence. Après 27 nuits d’émeutes, le calme revint, en apparence
Si Eric Raoult, n'a pas hésité dans d'autres circonstances, à demander la mise sous tutelle de la ville de Clichy sous Bois, alors qu'il ne possède aucune délégation ou droit de regard sur cette a ville :
M. Raoult exige en outre la nomination d'un sous-préfet "pour seconder" Claude Dilain, le maire PS de Clichy-sous-Bois, dans un communiqué reçu par l'AFP, cosigné par Ludovic Toro, conseiller général de Clichy-sous-Bois/Le Raincy. Nous venons d'écrire au Premier ministre, pour lui demander une mise sous tutelle de la ville de Clichy-sous-Bois, et la nomination exceptionnelle d'un sous-préfet pour y seconder le maire, durant une période déterminée, écrivent les deux élus de la commune voisine de Clichy. Claude Dilain a réagi à cette mise en cause en estimant qu'"une fois de plus M. Raoult perd son sang-froid". "C'est dommage qu'un ministre propose des choses pareilles sans aucun fondement juridique. Il donne une mauvaise image de la politique", a-t-il dit à l'AFP. Source France Matin
Prompt dans ses déclarations mais pas téméraire, on ne l'a pas aperçu localement lors des émeutes de 2005, qu'il condamnait : ... / ... Eric Raoult n'est jamais venu sur le terrain pendant les nuits d'émeutes, alors que les élus de Clichy sous Bois et les représentants de l'Etat local étaient physiquement présents. L'absence du député de la circonscription a été remarquée. Le retour au calme rapide à Clichy s'est fait, mais sans lui et malgré ses provocations verbales. Nous ne l'avons vu à Clichy que quand il y avait des caméras et des micros. Ce manque de courage lui interdit de donner des leçons aux autres ... / ... " Source Socialistes Clichy sous Bois
Le Raincy, vous connaissez ?
" ... / ... avec un budget de 18 millions d'euros pour 14 461 habitants, Eric Raoult estime diriger "une commune pauvre peuplée de gens riches". Pour boucler 2009, un plan d'économies "drastique" et une hausse de 4% des impôts locaux ont d'ailleurs été annoncés ... /..." - Source L'Express
Surnomé le "Neuilly du 93" par beaucoup d'habitants du département, le Raincy partage, avec l'ancien fief de notre président de la république, des habitudesen ce qui concerne le logement social :
"... / ... cette oasis si différente du reste du département", selon ses termes. Avec un revenu net imposable moyen de 38 000 euros par foyer fiscal en 2005 (contre une moyenne de 14 775 euros en Seine-Saint-Denis) ... / ... Erigeant en repoussoir la voisine socialiste Clichy-sous-Bois, Eric Raoult a, des années durant, rejeté tout logement social, assimilé aux barres HLM et à la pauvreté. "Je veux que la Seine-Saint-Denis ressemble au Raincy, pas l'inverse", aime à répéter l'édile. Paradoxalement, l'ancien ministre de la Ville fut ainsi l'un des tonitruants porte-drapeaux de la croisade contre la loi Solidarité et renouvellement urbain (SRU). Voté en 2000, ce texte, "d'inspiration stalinienne", a-t-il écrit avec son goût habituel de la nuance, impose aux communes de plus de 3500 habitants d'atteindre en vingt ans le seuil de 20% de logements sociaux.
Longtemps, Eric Raoult s'est retranché derrière l'argument d'un foncier rare et cher pour justifier le taux rachitique de sa commune: 4,5%. Un déficit qui vaut au Raincy une amende de 300 000 euros par an. Désormais, le maire dit exiger des promoteurs un quart de logement social intermédiaire pour chaque opération. "On va passer de 10 logements sociaux par an à 25 durant ce mandat, mais la loi m'en réclame le double", se désole-t-il. - Source L'Express
Le site Fluctuat.net dans un court portrait d'Eric Raoult écrit : " ... / ... Lui, c’est la droite conservatrice. Celle qui propose une loi à l’Assemblée pour le retour de l’uniforme à l’école. Celle qui souhaite le rétablissement de l’interdiction de blasphème( Proposition de loi de M. Eric Raoult visant à interdire la banalisation du blasphème religieux par voie de caricature ) ... / ... "
Eric Raoult sait aussi "amateur" de bons mots sur la société et ses évolutions :
Quelques jours après son coming out, Roger Karoutchi, secrétaire d’État chargé des relations avec le Parlement, a nommé Éric Raoult (debout sur la photo), député-maire UMP du Raincy, porte parole de sa prochaine campagne dans son parti en vue d’une éventuelle candidature aux élections régionales de 2010. Et comme le soulignait avec malice Le Canard Enchaîné de la semaine dernière (11.02.09), «Éric Raoult a commencé sa mission brillamment, en apportant en marge du conseil national de l’UMP, le 24 janvier, cette précision importante: “Je suis le porte-parole des banlieues et des hétéros”.» Et l’hebdomadaire d’investigation d’ajouter: «Et peut-être des beaufs…» - Source TETU
ou
"La violence en milieu scolaire, ce n'est pas seulement taper les professeurs, c'est aussi un certain nombre d'attouchements ou d'agressions. On n'en parle pas, mais malheureusement ils sont en hausse dans les établissements du Raincy et de façon plus générale, en Seine-Saint-Denis. Les viols et les tournantes ne se passent pas par moins 30° mais surtout quand il fait chaud et quand un certain nombre de petites jeunes filles ont pu laisser croire des choses" - Source LCI
Eric Raoult aime les media au point que toutes ses interventions sont relayées sur son blog et n'hésite pas à expliquer que "Le Raincy, c'est pas Bamako" comme on peut le voir dans cette vidéo réalisée par Arnaud Muller pour la défunte émission de Karl Zero sur Canal+


Mais, Monsieur Raoult, si Michael Jackson était selon vos propres mots un : "grand artiste" pourquoi proposer uniquement à Clichy sous Bois de baptiser un espace de son nom ?
La commune du Raincy n'a t-elle aucun fan qui seraient ravis qu'une rue, une place ou un espace de leur ville porte le nom de l'artiste ?
Préférez-vous, Monsieur Raoult, associer la couleur de l'artiste à celle de ceux qui vivent dans les logements sociaux de Clichy sous Bois ? Voyez-vous un lien entre les turpitudes de "l'artiste" et cette jeunesse que vous essayez de fustiger constamment tout en les gardant éloignés de votre "oasis si différente du reste du département" ...
De la grande politique décidément ....


Retour à La Une de Logo Paperblog

LES COMMENTAIRES (1)

Par ANAKA
posté le 13 décembre à 12:36
Signaler un abus

exucusez moi cela ne va pas d'honnorer une bondieuserie de rien du tout les jackson une famille malsaine non mais ca va pas non.

appellez vos rues autres choses que ca non.

A propos de l’auteur


Slovar 2897 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte