Magazine

Terrorisme : un rapport d'inspection conteste la surveillance instaurée par Bush

Publié le 12 juillet 2009 par Theatrum Belli @TheatrumBelli

La CIA a caché au Congrès amércain durant huit ans l'existence d'un programme secret de lutte anti-terroriste. C'est le vice-président de l'époque, Dick Cheney, qui en avait donné l'ordre.
cheney_bush1.jpgSelon le New York Times, qui cite deux sources anonymes,le nouveau directeur de l'agence de renseignement, Leon Panetta, a révélé ces faits au Congrès le mois dernier, lors de réunions à huis clos avec les commissions parlementaires du renseignement. Panetta, nommé à la tête de la CIA par le président Barack Obama en janvier, a mis fin au programme en question, qui reste toutefois secret, lorsque des subordonnés l'ont informé de son existence le 23 juin.
Selon des responsables du renseignement et du Congrès, la CIA a lancé ce programme peu après les attentats du 11-Septembre, mais il n'est jamais devenu opérationnel et ne concernait ni les programmes d'interrogatoire ni la collecte d'informations sur le territoire américain. Le "New York Times" indique ne pas avoir pu contacter Dick Cheney dans son enquête.
Interrogé sur l'article du "Times", ue porte-parole de la CIA, a répondu qu'il n'était pas dans les pratiques de l'agence d'évoquer des dossiers confidentiels.
Cheney était l'un des défenseurs au sein de l'administration Bush des méthodes d'interrogatoire controversées telles que le "waterboarding", ou simulacre de noyade.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Theatrum Belli 20892 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte