Magazine Golf

Reine du green en été

Publié le 12 juillet 2009 par Brigitte Contois

Avec l’Evian Masters en vue et les jolies poupées qui restent nickel de l’orteil à la pointe du cheveu, chaque golfeuse se demande comment elles font pour rester aussi belle, séduisante et imperturbable. N’ont-elles pas d’ampoules au pied à force de marcher avec des chaussures en cuir à semelles rigides sous 35°C ? Pas la peau qui brûle, pêle, tire ? Où est le sherpa qui la ventile ? Rien. Alors pour une fois, désolé Messieurs, ce post est réservé à la gente féminine car je vais parler beauté, cheveux, peau, ongles et tous ces trucs dont vous ne comprenez pas l’intérêt d’en parler.
Pour commencer, la vie est injuste ! Oui, nous ne sommes pas toutes égales devant l’environnement. Certaines vont bronzer, d’autres vont cramer. Pour les adeptes des UV, à part un cancer qui vous sourira à 60 (franchement, il y en a qui font peur !), je conseille d’opter pour une huile bronzante au parfum de tahiti, cela uniformise le bronzage, hydrate la peau et vous sentez la vahiné. J’ai un faible aussi pour l’huile prodigieuse de nuxe qui est –utile en tout temps tout occasion. Pour les autres, vampires comme moi, ne pas lésiner sur la protection entre 30 ou 60, des marques (voir pub TV) évitent le plâtre à badigeonner mais les plus efficaces vous protègeront des coups de soleil dans la nuque, le cou ou les mollets arrière (que de bons souvenirs !). Après l’exposition, les laits après-soleils hydratent et parfument légèrement (hop, plus de transpiration à plein nez) et même essayez les soins pour cheveux après soleil. Ils pénètrent les cheveux et font office de protection UV quelquefois (exemple : bonacure). Faute de bronzage, il y a mal d’auto-bronzant donc effet satiné et mat, c’est toujours séduisant mais attention aux traces. Toujours privilégier un maquillage waterproof, pas pour la larme versée pour l’eagle raté mais pour la sueur qui s’accumule et coule dans les yeux, derrière les lunettes et le mascara part. Ne pas oublier le baume à lèvre aussi pour empêcher les lèvres de flétrir. Pas mal de maquillage propose des protections solaires type SP 15, ce n’est pas beaucoup mais c’est déjà pas mal pour un début. Et un potentiel visage frais pour la retraite. Ne pas oublier les extémités, avant de chausser les sabots à spikes, enduire les pieds d’une crème nourissante pour les hydrater et s’ il y a des bobos, pensez aux petits pansements utiles et franchement, allez faire un tour chez un podologue, c’est cool et c’est un bien fou pour 25 euros. Pour les mains, mettre aussi une protection sur le dos de la main car elles prennent nos menottes. Quant aux ongles, je conseille de ne pas les porter long (question de grip) et ça évite d’avoir de la crème sous les ongles. Enfin, pour « sentir bon », il y a des eaux d’été sans alcool qui sont partout, fruité ou non, c’est frais et tonic comme des agrumes givrés et le nec plus ultra est de prendre une douche rafraîchissante avec un gel douche à vocation (petit coup de cœur pour le bio d’Ushuaia au thé vert). Pour celles qui transpirent beaucoup, privilégier un déo sain sans ajout de produits trop nocifs et aussi les vêtement dry. 25% plus cher qu’un polo en coton normal mais c’est pas mal au final.
Donc, en conclusion, toujours se protéger, ne pas oublier les lunettes de soleil et boire, boire et boire (de l’eau !!). Ensuite, on parade comme Natalie Gulbis, na !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Brigitte Contois 15 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines