Magazine

Délaissés urbains (#3)

Publié le 19 juillet 2009 par Poussemanette
La saga de l’été continue avec la suite (et fin) des stations abandonnées.
La construction du métro est le fruit d’un montage public privé. La ville finançait l’infrastructure (tunnel, stations et quais, mais pas les accès !), tandis que le concessionnaire (une entreprise privée, comme la Compagnie du chemin de fer métropolitain de Paris - CMP ou le Nord Sud) payait l’équipement des tunnels, les accès aux stations et les trains.
Le résultat a très bien fonctionné, sauf quelques exceptions…
Haxo
Cette station est implantée entre le Pré Saint-Gervais et la Porte des Lilas. A l’époque, la ligne 7 était exploitée en fourche au nord (comme la 13 ou le sud de la 7). A partir de Louis Blanc, les trains partaient alternativement vers Porte de la Villette ou le Pré Saint-Gervais. Lors du projet d’extension de la ligne 3 en 1910 (Gambetta – Porte des Lilas, l’actuelle ligne 3 bis), il avait été envisagé d’envoyer les trains de la 7 vers la Porte des Lilas. Dans les années 1920, fidèle au cahier des charges une double voie de raccordement et une station à voie unique avait été construite : Haxo. Sauf qu’entre temps, l’idée avait été abandonnée. !
Délaissés urbains (#3)
Quai d'Haxo, avec à gauche l'amorce de l'escalier.
La Ville avait bien construit la station, les quais et les voies. Mais la CMP ne construit pas les accès car elle n’allait pas exploiter cette station. Depuis 90 ans maintenant, Haxo reste à moitié achevée et ne voit passer que des trains vides allant se garer sur ses voies !
Délaissés urbains (#3)
Station haxo
Même les rampes de néons semblent abandonnées, la vaste majorité ne s’allumant plus…
Porte Molitor
Située entre Michel Ange Molitor et Porte de St Cloud, Porte Molitor devait desservir le stade homonyme. Les soirs de match, un train sur deux de la 9 devait quitter la ligne après la station Jasmin, puis s’arrêtait à Porte Molitor et enfin revenait à La Porte de St Cloud. Sauf que les accès de la station ne furent jamais construits. L’idée ne fut jamais mise en pratique.
Délaissés urbains (#3)
Sprague à quai de Porte Molitor
Aujourd’hui, la station sert aux garages des trains et à certains petits travaux (détagages..).
Délaissés urbains (#3)
Les escaliers de Porte Molitor
A l’occasion des visites de nuits en métro, la station était visitable. Mais l’arrêt de ces nuits rend Porte Molitor inaccessible…
Délaissés urbains (#3)
La voie de Porte Molitor vers Porte de St Cloud.
Arsenal
Située sur la ligne 5 entre Bastille et Quai de la rapée, cette station a été fermée le 2 septembre 1939 lors de la mobilisation des employés de la CMP. Après guerre, elle ne fut pas réouverte et servi de support publicitaire (notamment pour les voitures Simca, disposées à même le quai !). Vous pouvez voir cette ancienne station dans le film de Bourvil, la Grosse Caisse (1965), dont l’intrigue est l’attaque dans l’ex rame finance qui sillonnait le métro pour récupérer les recettes des caisses.
Délaissés urbains (#3)
Les quais d'Arsenal
Aujourd’hui, la station sert de salle de formation pour les agents de la maintenance. Elle a été grillagée le long de la voie, pas très glamour !
Délaissés urbains (#3)
L'affiche de la Grosse Caisse.
Dans le prochain épisode, les espaces « transformées ».
A suivre…
Merci à Seb pour la photo d'Arsenal !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Poussemanette 11 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte