Magazine Politique

Brice Hortefeux: Les Régionales... Ira t'il? ... N'ira t'il pas?

Publié le 28 juillet 2009 par Jean Noël Delorme

Brice Hortefeux: Les Régionales... Ira t'il? ... N'ira t'il pas? A mi-chemin de ces vacances d’été, l’actu locale est si maigre que la seule question qui, parfois, anime un peu les terrasses des bistrots est : Brice Hortefeux ira-t-il aux régionales ?

Les paris sont ouverts! Et les tenants du oui sont à égalité avec ceux du non, tant dans leurs arguments que dans leur certitude absolue !

Pour ceux du oui : il n’a plus le choix… il a dans le contexte actuel, toutes les chance d’emmener une équipe gagnante à la conquête de la région … Son image locale serait complètement cramée s’il ne le faisait pas… et surtout … il en a envie.

Pour ceux du non : Il ne peut pas se permettre de prendre ce risque..  Le Président ne le permettra pas … Ses fonctions ministérielles sont trop importantes… La région est trop dure à gagner, mission quasi impossible… Un échec le cramerait localement…

Et si tout le monde avait à la fois raison et tort !

Le risque d’abord : Il est nul, si on prend un peu de recul. Si Brice Hortefeux est tête de liste aux Régionales il sera, quoiqu’il arrive élu. Donc, son ministère ne sera pas menacé et il lui suffira de passer la main  à son N° deux sur la liste, pour raison d’état, pour pouvoir garder ses fonctions aux cotés du Président…

La gagne : Elle sera double s’il y va…

Les  nouveaux politiques de l’ère post-giscardienne on fait leurs premières preuves et sont prêts à partir au combat aux cotés du ministre tels, pour ne citer que certains locaux de l’étape, Jean Pierre Brenas, Hervé Prononce, Samir El Bakkali ou Ginette Beugnet…

L’ouverture va, cette fois, jouer à plein :

A gauche, l’opposition à Serge Godard et, surtout à René Souchon s’est renforcée et cristallisée : la liste des hommes et femmes de qualité qui l’ont rejointe est impressionnante. Ne manque qu’un ingrédient pour agréger cette multitude qui a des vieux comptes à régler et surtout envie de sortir d’un système sclérosé, ingrédient qui pousse dit-on à Puy-Guillaume.

. Il se dessine donc une réelle opportunité pour une liste d’un front rénovateur et démocratique qui aurait la bénédiction de Brice Hortefeux et l’appui efficace de Gérard Charasse, front qui pourrait réaliser avec la liste Hortefeux un accord historique de salut et de salubrité publics…

Alors pourquoi Brice Hortefeux  n’irait il pas aux Régionales ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jean Noël Delorme 381 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines