Magazine Sexo

Test de sextoy : le vibromasseur Layaspot de Fun factory

Publié le 29 juillet 2009 par Neoplaisir


  vibromasseur layaspot de fun factory

 

Qu'est-ce que le vibromasseur Layaspot ? Un sextoy vibrant qui s'utilise en stimulation externe de forme assez inattendue et bicolore.

A réception, je le trouve petit. Cela dit, il est bien plus grand que le galet Nea de Lelo et a une meilleure prise en main. Il est de contact assez doux, mais je l'imaginais un peu flexible ou au moins avec une épaisseure de matière qui aurait pu amortir le contact avec la peau alors qu'en réalité il est totalement ferme.

Il est extrêment simple de se servir de ce vibromasseur : un compartiment à piles se dévisse, on insère deux piles AAA, ensuite, une fois le compartiment remis en place, on appuie sur les boutons + et – pour varier l'intensité des vibrations. Une fois la gamme de huit intensités passée en revue, trois modes alternatifs prennent le relais (alternatif long, pulsations courtes, pulsations encore plus courtes façon marteau piqueur..).

Si la prise en main est aisée, j'ai toujours la curieuse sensation que les + et – de commande sont mal placées, inversées. Et comme souvent pour la marque Fun factory, je trouve l'appui sur le -, touche plus petite, un peu difficile, surtout en effectuant une pression à tâtons.

Pour bien placer le sextoy Layaspot, il convient de mettre les touches de commande au-dessus et d'orienter l'extrémité où ne se trouve pas le compartiment à piles vers la vulve ou sur le clitoris. La forme est en définitive, même si celle-ci peut suprendre au premier abord, adaptée. Le layaspot se laisse glisser d'un emplacement à l'autre, titille la vulve, caresse les lèvres. Bref, il est quasiment tout terrain, si ce n'est qu'il vaut mieux éviter de l'enfoncer plus que de raison, à cause des touches de commande... que j'aurais bien vu placées différemment.

Le défaut du Layaspot tient dans le volume sonore, toujours décevant chez Fun factory, quel que soit le sextoy de la marque que j'aie pu tester. Il y a bien sûr largement pire dans ce domaine, le Layaspot n'est pas le sextoy le plus bruyant que je connaisse, loin de là.

Ses qualités sont néanmoins appréciables, la qualité des vibrations est bonne, et mes deux orgasmes récents ne vont pas le nier. Que ce soit en vibration continue ou en vibration alternative. Parce qu'évidemment j'ai testé la montée vers l'orgasme dans les deux cas de figure. J'aime faire des tests sérieusement :)

A présent que j'ai noté des impressions personnelles, retour à quelques données informatives :

Le sextoy mesure 10,5 cm x 4 cm.

Sur l'emballage figure ce texte de présentation : "Un vibromasseur qui se pose sur les zones érogènes pour les stimuler et les masser, de façon particulièrement intense et variée. Un design moderne, une technique convaincante, une qualité excellente."

A l'intérieur, une notice dont je recopie quelques lignes :

"Le vibromasseur à stimulation externe qui masse et stimule les zones érogènes : diversifié, intense et utilisable sous la douche. [...] Layaspot est fabriqué en "elastomed", une matière hypo-allergénique parfaitement tolérée par le corps, sans odeur et résistante. Nettoyer avant et après chaque utilisation le corps en silicone avec du savon doux et de l'eau chaude."

Avec le sextoy est fourni une dosette de Bodyfluid. Pour plus de confort dans l'utilisation du sextoy, il est possible voire souhaitable d'utiliser une noisette de lubrifiant à base d'eau.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Neoplaisir 121 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine