Magazine Environnement

Les produits bios ne sont pas plus sains ? Quand Reuters déforme les propos !

Publié le 30 juillet 2009 par Toutallantvert

organic
Source: Reuters

Une information Reuters vient de tomber et est reprise sur l’ensemble des sites d’information de la planète: « Les produits bio ne sont pas plus sains, selon une étude » de l’American Journal of Clinical Nutrition. (Merci à Arnaud G. pour l’info). Ah ? bon… curieux, nous allons voir l’article et décidons d’aller plus loin et de retrouver les sources concernant cet article. Et là, nous nous rendons compte que les propos ont été complètement déformés.

Le vrai titre aurait dû être « Sur le plan nutrionnel, les produits bios pas spécialement meilleurs que les produits conventionnels » (ou quelque chose de ce genre là).

Cela fait toute la différence, l’étude porte sur l’aspect nutritionnel : apports vitaminiques, etc.. (donc une vue à court terme). Cela exclut d’office les effets à long terme : le fait de digérer et d’accumuler des pesticides dans son corps, et bien sûr aussi les effets sur la santé des agriculteurs, l’impact sur les éco-systèmes et le vivant, etc… L’étude reste intéressante, mais de là à tirer d’un point de vue partiel une généralité, il n’y a qu’un pas… que certains ont franchi.

Le tort est fait, ceux qui n’iront pas plus loin dans la lecture de cette depêche en concluront que « le bio », c’est de l’escroquerie ou que c’est un surcoût inutile… Retour sur une grosse bourde de Reuters. Combien de médias vont s’empresser d’aller diffuser cette information ? Info « low-cost », qui cherche à attirer l’audimat ? Totale irresponsabilité ? ou métier de journaliste sous pression ? titre racoleur ?

L’article en question, on le trouve là sur l’Express, Le Monde , Le Point , etc… bref, tous les sites qui se fournissent en infos auprès de Reuters.

Heureusement, il y a un minimum de traçabilité (pas comme certains sites dont on ne peut vérifier l’information). La depêche a été pondue par Ben Hirschler, et la traduction française faite par Nicole Dupont.

Erreur de traduction? Première hypothèse, erreur de traduction ? C’est possible… mais en allant directement sur le site de Reuters, on retrouve l’article en anglais « Organic food is no healthier, study finds », donc la traduction n’a rien à voir. Par contre, il est indiqué sur l’article « Reporting by Ben Hirschler; editing by Simon Jessop, indiquant que le contenu a été édité par Simon Jessop.

Editeur à l’orgine de la déformation ? Serait-il à l’origine de ce raccourci ? L’article de la BBC, malgré un titre similaire, relativise cependant ces études en expliquant qu’on ne connait pas les effets des pesticides à long terme, que cela ne signifie pas qu’il ne faut pas consommer « bio », et qu’on ne peut conclure définitivement à quoi que ce soit sans faire plus d’études et avec plus de recul. Quelques rares médias n’utilisent pas pourtant le même titre, cependant il y a eu là un minimum de travail et pas une reprise bête et méchante sur le site.

Un article avec un réel apport journalistique
Bref, sur Science Daily, le titre est plus approprié et l’article plus détaillé puisqu’on pouvait lire « Organic Food Not Nutritionally Better Than Conventionally-produced Food, Review Of Literature Shows« , littéralement « l’alimentation bio, sur le plan nutritionnel, n’est pas spécialement meilleure que l’alimentation produite de manière conventionnelle, montrent des études »

Le communiqué de presse d’origine
Enfin, on tombe sur le communiqué de presse du London School of Hygiene & Tropical Medicine (29/07/2009), qui confirme bien nos propos. L’information a été complètement déformée, passant de « sur le plan nutritionnel, le bio pas spécialement mieux que le conventionnel » à "le bio pas meilleur pour la santé ».

Bref, voilà comment, de manière irresponsable, une information est complètement déformée… D’ailleurs, certains donnent le ton en réaction: « La très coûteuse alimentation biologique, pas meilleure pour la santé »: costly organic food no healthier than your basics.

Il est où le travail journalistique, là ? La valeur ajoutée du journaliste ?  Voilà qui ne renforce pas la confiance envers les médias. Comment désinformer le grand public et lancer des rumeurs. Au vu des réactions sur certains forums, le mal est déja fait.

Bon, on notera +1 pour la Depêche qui a intitulé son article: « Les produits bio ne seraient pas plus nutritifs que les autres selon une étude » (on note le conditionnel, et la notion de l’aspect nutritif et non pas de santé), +1 aussi pour la Presse Canadienne qui a intitulé son article : Les produits biologiques n’ont pas plus de valeur nutritive, selon une étude , même 20 minutes Suisse a réussi un titre plus pertinent: « Les produits bio sans avantages nutritionnels ». Pourtant le contenu est quasi identique. Seul le titre change. Le titre est donc bien un titre racoleur, avec ses effets pervers.

Pour plus d’informations,
- L’article sur Reuters en Anglais « Organic Food is no healthier, study says » (29/07/2009)

- L’article sur Science Daily (30/07/2009) Organic Food Not Nutritionally Better Than Conventionally-produced Food, Review Of Literature Shows

- Le communiqué de presse d’origine: Organic food not nutritionally better than conventionally produced food (29/07/2009)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Toutallantvert 334 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte