Magazine Education

Emploi du temps des lycéens

Publié le 04 octobre 2007 par Gabrielle Lamotte
Hasard du calendrier: alors que Xavier Darcos annonçait la suppression des cours du samedi à l'école élémentaire dès la rentrée prochaine, une question d'un sénateur était enregistrée au journal du Sénat . Elle porte sur la semaine du lycéen, avec son emploi du temps chargé. M. Philippe Madrelle appelle l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale sur le nombre très important des heures de cours dans les lycées français, un des plus élevés au sein de la Communauté européenne. C'est ainsi qu'un élève de seconde peut avoir cours de 8h à 12h et de 13h à 18h quand ce n'est pas 19 heures ; les matières fondamentales peuvent être enseignées au cours de ces deux dernières heures de fin d'après-midi ; il va de soi que l'attention du lycéen ne sera pas à la hauteur des exigences de l'enseignant. Il arrive également que des matières optionnelles soient enseignées aux heures du déjeuner, de la cantine. Au moment où les professionnels de la santé multiplient les informations sur la nécessité d'une alimentation saine et équilibrée, au moment où l'on connaît l'importance du rôle d'une pratique d'une discipline sportive ou culturelle, cette lourdeur des emplois du temps apparaît contradictoire et surprenante. Selon un sociologue, les lycéens consacrent entre les cours, les devoirs et les transports 55 heures par semaine à l'école. En conséquence, il lui demande de bien vouloir lui préciser quelles mesures il entend prendre afin que les lycéens puissent bénéficier du fameux aménagement du temps scolaire et de meilleures conditions de scolarité. La question du 27 septembre 2007 (http://www.senat.fr/basile/visio.do?id=qSEQ070901936)

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gabrielle Lamotte 11 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines