Magazine Bien-être

Pied tendre

Publié le 04 octobre 2007 par Blaise Llorca
A la demande de Narjisse, je vais parler du pied des femmes... décrypter une Valentine par ses petits petons... Entre les chaussures à talons hauts, les orteils crochus et les hallux valgus, il y a de quoi dire !!!
Nombreuses sont les femmes qui souhaitent s’élever grâce à l’artifice des talons hauts... juste pour être plus grande ? non. pour des raisons sensuelles aussi.
Une femme qui porte des talons hauts oblige son corps à se cambrer en hyperlordose comme le montre le dessin ci-contre. Ses mollets sont contractés donc davantage galbés.  Les fesses s’en trouvent aussi plus rebondies et les seins mis en avant. Cela ferait même rentrer le ventre...
Mais l’artifice n’est pas sans inconvénient... D’un part cette hyperlordose joue nécessairement sur les lombaires et sur l’équilibre du bassin... C’est une bonne méthode quand on abuse de ce genre de chaussures pour créer des problèmes gynécologiques et donc hormonaux qui n’attendaient que ça pour se déclarer... et qui dit dérèglement hormonal dit aussi incidence sur humeur... le tempérament peut aussi en être affecté.. et oui...
Le désordre ne s’arrête pas nécessairement au bassin et aux lombaires. Les tensions apparues dans les lombaires peuvent être compensées par d’autres tensions au niveau cervical bien-sûr qui peuvent eux aussi engendrer des tensions crâniennes... les fameuses migraines...
           
Et le problème ne fait pas que montrer des pieds. Il s’y installe aussi. Les talons perturbent la répartition des charges corporelles entre le talon et les orteils. au lieu de porter l’essentiel de la charge corporelle sur le calcanéum, ce sont les os du métatarse qui sont mis anormalement à l’effort. Pour une femme de 60 kg, les deux schémas ci-dessus montrent comment la charge aura une action mécanique déviée à partir de l’astragale pour crisper les os du métatarse qui induisent aussi une déformation des phalanges.
 
Le problème peut aussi être pris sur un plan fascial. Le terrain propice à un dérèglement hormonal trouve dans ces talons la possibilité de fixer des tensions dans le bassin et dans les vertèbres lombaires aux attaches de la sphère gynécologiques. Les projections de ces attaches allant jusque dans les pieds e surtout au niveau du premier et du deuxième orteils, ceux-ci sont crispés par voie de conséquence à la restriction tissulaire du bassin et des lombaires. Et du coup, les orteils se mettent à crocher ce qui bloque le corps dans ce dérèglement tissulaire, physique et physiologique.
 
La solution ? redonner aux pieds un fonctionnement naturel : marcher pieds-nus pour commencer. Ensuite pour se débarrasser des problèmes engendrés au niveau du bassin et de la colonne vertébrale: prendre rendez-vous chez moi pour dénouer tout cela.
 
Ce qui est à noter finalement, c’est en cherchant à survaloriser leur potentiel sexuel, les femmes qui abusent des talons hauts se bloquent dans leur sphère gynécologique.. et donc dans leur libido...
 
Tout est toujours une question de modération.. d’équilibre....
Narjisse
J'espère que je suis la preuuums.
Quel honneur de voir un article fait à ma demande. Suis heureuuuuse.
Il est super intéressant ton article et tu as parfaitement raison CEPENDANT, les talons ça nous oblige nous les femmes à marcher de façon plus sensuelle (moi dès que je mets des baskettes on me confond avec l'épicier du coin donc j'ai intérêt à les mettre de temps en temps:)
Encore plus de détails et merci.
mercredi 31 mai 2006 - 09:21
 
Blaise
oui, mettre des talons de temps en temps pour avoir une démarche plus sensuelle.. bien sûr que tu as raison !!! mais pas en abuser.. au risque de voir tes orteils se rétracter un peu.. puis davantage...
Tu sais que marcher pieds nus est encore plus sensuel ???
Je vois des femmes qui vers 35 ans ont déjà des orteils plus crochus qu'un râteau.. et il faut voir ce que ça donne dans le bassin et au niveau gynécologique...
Heureusement que ça se rattrape assez bien jusqu'à un certain âge.
mercredi 31 mai 2006 - 10:49

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Blaise Llorca 53 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte