Magazine Cyclisme

Brice feillu : le retour au bercail

Publié le 02 août 2009 par Roltiss @roltiss
BRICE FEILLU : LE RETOUR AU BERCAIL
Les petites chèvres Vanille et Lol sont toutes heureuses de retrouver leur copain de jeu préféré.

www.lanouvellerepublique.fr/

Autorisation du 03.02.2005

 

BRICE FEILLU La révélation du Tour de France était de passage hier à Lignières.
LE RETOUR AU BERCAIL

 

Brice Feillu, vainqueur d'étape à Arcalis et 25e du classement général était de passage samedi dans le petit village de Lignières où vivent ses parents. L'occasion d'évoquer son été riche en émotions.
Son Tour de France. « Je m'étais dit : si je dois gagner une étape, ce sera à Arcalis. J'avais étudié le profil. En plus de ma 25e place au général, je suis comblé. J'aurais juste aimé garder le maillot à pois rouge un peu plus d'une journée. L'an prochain, j'aimerais faire mieux au général, surtout si je gagne en puissance sur le contre-la-montre. »
Sa présélection en équipe de France. « Au soir de l'étape d'Annecy, Laurent Jalabert (ndrl : le sélectionneur) m'a téléphoné pour me dire que j'étais dans sa liste. C'était très agréable de l'entendre, mais on est à trois mois des championnats du monde et la sélection définitive est encore loin d'être connue. Et puis, si j'ai la chance d'aller en Suisse, ce ne sera pas juste pour dire que j'y étais ! »
Sa tournée des Critériums. « Mardi dernier, il y avait 20.000 spectateurs à Lisieux. Énorme ! L'ambiance est très sympa et plus décontractée que sur le Tour où tout est surdimensionné. Vendredi, j'ai gagné à Saint-Quentin. Je me suis bien amusé. La semaine prochaine, j'en fais quatre dans le quart sud-ouest. »
Sa saison prochaine. « Avec Romain (ndlr : son frère, porteur du maillot jaune en 2008), on n'a pas d'agent. On a reçu directement des propositions d'équipes françaises et étrangères. On se donne encore quinze jours pour arrêter notre choix. On sera tous les deux dans la même équipe ; c'est plus pratique. »
Son passage à Lignières. « En dehors des courses, je vis comme Romain à Fréjus. C'est là-bas que j'ai le plus de copains, car ceux que j'avais sur Vendôme ont pratiquement tous quitté la région, à l'exception de Rudy Lesschaeve avec lequel je m'entraîne de temps en temps. Quand je suis à Lignières, je profite de mes parents et de la nature. L'été, j'aime bien croquer un fruit dans le jardin et aussi revoir mes petites chèvres Vanille et Lol ».

 

Pierre Michel

sports.bloisAnrco.fr

 

“ Il voulait être champion du monde ”

 

La maison familiale est un havre de paix où les frères Feillu aiment à se ressourcer. Ils y retrouvent en François, agent qualité dans un laboratoire aéronautique à Châteaudun, un papa qui a toujours su les encourager.

Quels souvenirs gardez-vous d'eux tout petits ?

« Ils adoraient le vélo. A 3 ans, pour l'un comme pour l'autre, on avait déjà enlevé les roulettes. Plus tard, quand ils partaient à l'école en car, même pour aller à l'arrêt de bus qui est à 500 m de la maison, il fallait qu'on y aille en bicyclette. Et c'est moi qui ramenais les deux petits vélos dans une carriole (rires) ».

Ils disent tous les deux que c'est en vous voyant faire des compétitions
de triathlon qu'ils ont pris
le virus…

« Ils avaient ça dans le sang. D'ailleurs, Brice, quand on lui demandait le métier qu'il voudrait faire plus tard, il répondait toujours qu'il voulait être champion du monde. »

Vous n'avez jamais été réticents à ce qu'ils en fassent leur profession…

« Non, je les ai soutenus dans leur choix, à la seule condition : qu'ils se donnent à fond. J'avais confiance en eux. Quand ils ont un dossard sur le dos, ils sont transcendés ».

Comment avez-vous vécu
le Tour de France ?

« Les deux premières étapes, on était sur place. Après, on était à Fréjus devant la télé. »

Votre réaction quand Brice a gagné à Arcalais ?

« J'étais heureux. Et puis Romain l'a rejoint devant la caméra et s'est mis à pleurer. Et on a fait comme lui. »

Quel regard ont vos voisins et collègues de travail ?

« Ça va. De toute façon, je prends mes vacances pendant le Tour. Ça m'évite de répéter dix fois les mêmes choses (rires). »

Pierre Michel
sports.blois@nrco.fr

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Roltiss 200 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines