Magazine Culture

Private Practice [1x o2]

Publié le 04 octobre 2007 par Lulla

In which Sam receives an unexpected visitor

dnesblog3starsmq2B

Audience : 12 45o ooo.

vlcsnap_1192538
Arf. Heureusement que les 15 dernières minutes de l'épisode sont bonnes parce que sinon c'est franchement moyen. Addison passe au second plan dans cet épisode, on voit davantage ses collêgues et quand on la voit, il ne se passe pas grand chose d'intéressant. A par peut-être avec Pete et la jalousie qu'elle commence à développer. Notamment quand il est dans son cabinet avec Ginger, la strip-teaseuse. Globalement, le problème de cet épisode c'est qu'il se concentre beaucoup trop sur les cas médicaux et pas assez sur les personnages et leurs états d'âmes. Là dessus, tout le monde ne sera pas d'accord, tout dépend de ce que l'on recherche en regardant la série. Moi, ce qui m'intéresse ce sont les personnages et leur évolution. Ici, Addison a perdu son grain de folie. Violet est une fois de plus trop transparente et trop gentille. Trop gnan gnan même. On a parfois envie de la secouer ou carrément de la frapper. Et puis d'un autre coté, elle est touchante, surtout à la fin de l'épisode. Je me demande combien de temps il va lui falloir avant de tomber dans les bras de Cooper. Pour l'instant il n'y a aucune ambiguité mais c'est évident que ces deeux-là sont fait l'un pour l'autre. A ce propos, Cooper m'est de plus en plus sympathique.

Je vous le disais dans ma précèdente review : Naomi est un personnage froid et distant. Les scénaristes ont semble-t-il voulu la mettre davantage en avant dans cet épisode et la rendre plus humaine. Mais au final ça ne marche pas vraiment. Oui, je la déteste moins. Mais c'est pas ça encore ... Par contre, j'ai trouvé les interactions avec Sam intéressantes cette fois-ci. L'angle de la jalousie n'était pas original mais néanmoins efficace. Mais ce que je veux c'est que Naomi flirte avec Dell ! On le voit très peu d'ailleurs. Dommage. Un truc qui m'embête fortement : aucune complicité ne passe entre Addison et Naomi alors qu'elles sont censées être meilleures amies. Je ne sais pas si c'est dû aux actrices, ou aux dialogues, ou encore aux situations mais pour l'instant c'est bof de ce coté là. J'aime bien Sam par contre et la petite mamie à qui il a eu affaire dans cet épisode était attendrissante. Elle voulait bien faire ...

vlcsnap_1192320
Le cas médical majeur de l'épisode était très intéressant et sur la fin bouleversant !!! Une sombre histoire de bébés échangés intentionnellement à la naissance. C'est un des pères qui est à l'origine de tout ça. La rencontre entre les deux mamans m'a arraché quelques larmes. C'était hyper bien joué. Si la situation n'est pas très réaliste, on se laisse quand même prendre au jeu. Les larmes du père qui n'est pas coupable ont fini de m'achever. Ce cas était aussi l'occasion de faire mieux connaissance avec la chef de l'hôpital auquel le cabinet est lié. Charlotte est désagréable et autoritaire. A mon sens, il y avait moyen de la rendre plus drôle dans sa méchanceté, à la manière d'un Grégory House. Là on se contente d'en faire le cliché de la femme dure et intransigeante. Elle nous montre à la fin de l'épisode que ce n'est pas un monstre de froideur mais bon, le personnage aurait pu avoir plus de potentiel.

// Bilan // J'espère que la série ne va pas se concentrer systématiquement sur le coté médical, ce n'est pas ce qui m'intéresse en priorité et du coup j'aime moins. Et puis le coté un peu foufou AllyMcBealien semble disparaître peu à peu, c'est regrettable. Espèrons un troisième épisode meilleur. Notons tout de même une bonne introduction avec Sam et la strip-teaseuse + la ballade de James Blunt qui accompagne le dénouement de l'épisode.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lulla 626 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte