Magazine Cyclisme

Polynormande : La belle revanche de Mathieu Ladagnous

Publié le 03 août 2009 par Roltiss @roltiss

Polynormande : La belle revanche de Mathieu Ladagnous
Cliquable
Matthieu Ladagnous (Française des Jeux)
COPIE INTERDITE
Copyright © 2005-2009 Fotoreporter Sirotti Italia - Tutti i diritti riservati.
www.sirotti.it

http://www.sirotti.it/

www.trouville-deauville.maville.com
Autorisation du 03.02.2005

Polynormande. Privé de Tour, Ladagnous se rappelle aux bons souvenirs de Madiot. Et, sans prendre de points, Casper fait la bonne opération.

La veille des championnats de France de Saint-Brieuc, Mathieu Ladagnous a appris la pire des nouvelles. Pour un coureur cycliste du moins. « Marc Madiot m'a expliqué que nous étions 11 coureurs pour seulement 9 places et que je n'étais pas sur la liste pour participer au Tour de France », se rappelle le sprinteur de la Française-des-Jeux.

Un instant plus tôt, il vient de remporter la Polynormande de quelques centimètres, devant le Néerlandais Van Dijck. Une revanche après trois semaines passées devant la télévision à regarder les Français briller. « J'étais vraiment déçu de ne pas faire le Tour, détaille Mathieu Ladagnous. Quand on voit ce qu'a fait le jeune Brice Feillu, il y avait la place pour gagner une étape. Mais bon, je me suis bien rattrapé sur la Polynormande. »

Et pourtant, sur les routes de Normandie, tout ne s'est pas vraiment passé comme prévu pour le Palois. « Ce matin (lire hier), j'espérais prendre une échappée, mais j'ai raté le bon coup. Quand j'ai vu que les gars en tête avaient sept minutes d'avance, je pensais qu'on avait perdu. »

Les gars de devant, ce sont les neuf qui s'étaient fait la malle dès le cinquième kilomètre. 150 bornes, à travailler pour un écart qui montera à près de 8 minutes. Et puis plus rien. Dans le dernier tour, à 5 000 mètres de l'arrivée, le peloton remettait la main sur l'irréductible Anthony Delaplace.

Enfin, au sprint, une première à la Poly, Mathieu Ladagnous qui coiffe Van Djick. « Guillaume Levarlet m'a amené jusqu'aux 300 mètres, je suis parti de loin et j'ai eu un peu de chance », explique Ladagnous. Un beau moyen de se rappeler à la mémoire de Madiot.

Statu quo en Coupe de France

Il y en a un autre qui aurait pu lever les bras sur la ligne. Jimmy Casper. Sur un terrain pas franchement à son avantage, le sprinteur de Besson Chaussure a limité la casse. Enfin, ce sont plutôt ses adversaires au classement de la Coupe de France qui se sont montrés incapables de lui prendre le moindre point. Geslin 30e, hors des points. Pas mieux pour Champion 73e. « C'est plutôt une bonne journée, apprécie Jimmy Casper. Je n'ai pas pu disputer le sprint car j'étais à bloc, mais je ne perds pas de points sur mes adversaires directs. Finalement c'est une bonne journée. » Mathieu Ladagnous serait d'accord.

Vincent GAUTRONNEAU.

Résultats. 1. M. Ladagnous (Francaise-des-Jeux), 2. S. Van Dijck (Pa. B., Willems), 3. W. Sulzberger (Aus., Française-des-Jeux), 4. B. De Waele (Bel. Landbouwcredit), 5. J. El Fares (Cofidis). Classement de la Coupe de France. 1. J. Casper (Besson Chaussures) 143 pts, 2. A. Geslin (Française-des-Jeux) 80 pts, 3. D. Champion (Bretagne-Schuller), 4. R. Feillu (Agritubel), 5. M. Ladagnous (Française-des-Jeux).

Ouest-France


www.lanouvellerepublique.fr/
Autorisation du 03.02.2005

La Polynormande pour Ladagnous
 
Matthieu Ladagnous (Française des Jeux) a remporté la 30e édition de la Polynormande, dixième étape de la Coupe de France, à Saint-Martin-de-Landelles (Manche). Sur un circuit vallonné de 157 km, le Français a devancé le Néerlandais Stefan Van Dyck (Verandas Willems) et l'Australien Wesley Sulzberger (Française des Jeux).

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Roltiss 200 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines