Magazine Rugby

Les incohérences de coach Bernard, le sélectionneur à nul autre pareil.

Publié le 05 octobre 2007 par Pierre Salviac

Poitrenaud était le seul arrière retenu dans le groupe des 30 sélectionné pour la Coupe du Monde, il n’a pas été titularisé pour les matches essentiels contre l’Argentine et la Nouvelle Zélande. Preuve que le choix du sélectionneur n’était pas bon.

Beauxis n’avait pas été retenu dans la liste des 40 convoqués au moment du Tournoi. Il ne devait sa sélection de dernière minute qu’au forfait pour blessure de Boyet.

Dussautoir n’avait pas été retenu dans la liste des 30 sélectionnés pour cette Coupe du Monde. Il a été appelé en remplacement de Vermeulen forfait pour cause de blessure.

Beauxis et Dussautoir sont titulaires pour ce quart de finale si important pour le rugby français.

Si gouverner c’est prévoir, il faut se rendre à l’évidence : coach Bernard n’est pas apte à gouverner.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pierre Salviac 37 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines