Magazine

Publié le 05 octobre 2007 par Vincent

Sur les bords du Saint LaurentUn compte-rendu de plus d’une semaine trop vite écoulée. Ce n’est pas ce mode d’écriture qui me plaît le plus, mais cela semble être actuellement celui qui me convient le mieux.

Après un week-end plein de petits plaisirs, j’oubliai lundi de regarder l’épisode de Desperate Housewives diffusé la veille de l’autre côté de l’Atlantique. Les bras dans lesquels j’étais valaient bien mieux que cet épisode, regardé plus tard dans la semaine et qui s’est avéré n’être qu’un résumé des trois saisons précédentes.
De ce lundi soir, et de tout le reste qui s’y rapporte, et bien que cela soit ce qui occupe mon esprit jour et nuit, je ne dirai rien ici explicitement. Le lecteur attentif saura lire entre les lignes de mes billets des derniers mois.
Je suis juste heureux, et de plus en plus.

Mardi, j’exposais mon côté Geek tout en découvrant le Conseil Général d’Île de France : Fiesta Fon, discours, sangria et tapas. Fon, c’est une communauté de partage de son réseau WiFi. Voilà plus d’un an que je partage le mien.
Beaucoup de geeks qui pensent tout savoir et avoir raison sur tout, quelques blogeurs et blogueuses perdues à qui j’ai servi de traducteur, et des pique-assiette aussi. Une fois de plus je gagnais des TShirts, trop grands.

Mercredi soir, je m’aventurais pour la seconde fois à Paris Carnet. Tu es tout timide, c’est trop mignon m’a-t-on dit lorsque je suis arrivé. C’est vrai que lorsque je suis en terrain inconnu, je suis timide, réservé. Et je suis tout l’inverse en terrain connu. Un jour peut-être j’en parlerai ici.
Chondre et Fcrank, tous les deux charmants, m’ont accueilli à leur table, ou nous a très vite rejoint Matoo : “polysexualité, fist, brique à nichon et potins pédéblogosphèriques“ est un bon résumé de nos discussions.

Jeudi, je rejoignais Toli à la Bananeraie, où avait lieu une réunions de blogueurs qui nous étaient inconnus. La Bananeraie, ce sont les bureaux de Michel & Augustin, ceux qui fabriquent ces délicieux sablés et vaches à boire. Je connais leurs sablés depuis plus d’un an, il suffit de regarder dans les tiroirs de mon bureau pour voir combien je les apprécie. En avant première mondiale, nous avons découverts leurs nouveaux produits, toujours aussi bons. Miel et sésame, chocolat et nougatine.
J’aime être gourmand. Soyez le aussi

:grin:

Ce jeudi soir, je faisais aussi la connaissance d’Antoine, blogueur des plus charmants.

Et me voilà ce soir à Rennes, où les retards de train me font attendre un gâteau d’anniversaire.

À part mes soirées, qu’ai-je fait de ma semaine ? Pas grand chose d’intéressant, la routine, beaucoup trop routinière à mon goût, de mes journées de travail. J’espère que cela va vite changer, sinon je ferai en sorte que cela change.
Des visites d’appartements aussi - infructueuses -, je continue avec obstination à vouloir m’endetter pour plusieurs dizaines d’années.

Ce week-end sera un week-end gourmand de plus, mais j’essaierai de ne pas en parler pour ne pas paraître trop indécent

:wink:

J’ai probablement déjà cité ici cette phrase que ma grand-mère nous répétait sans cesse, mais elle résonne très souvent dans ma tête ces jours-ci, et elle prend pour moi de plus en plus de sens : “le bonheur est simple”.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vincent Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog