Magazine Blog

Premières impressions: Heroes - Saison 2

Publié le 06 octobre 2007 par Vincent Gache

heroesDéjà malades?

Les Heroes sont de retour depuis deux semaines sur NBC. Cette nouvelle saison s'ouvre sur une nouvelle menace: celle d'un virus capable de les exterminer.
A la tête des recherches, le Docteur Mohinder Suresh qui étudie toutes les voies médicales pour trouver un remède. Il veut également s'en prendre à la Compagnie. Ce personnage est toujours aussi fade à l'écran et peu attractif.
Il forme un binôme avec Noah Bennet qui lui aussi a une dent contre l'organisation. Il se sert d'un emploi dans une papèterie comme leurre. Dans ces conditions, il ne représente pas de danger. C'est assez mal fait parce que les échanges entre les deux personnages se font via les téléphones portables. Or, il est dit sans cesse que la Compagnie est puissante et contrôle tous les Heroes. Elle connait l'existence des deux alors pourquoi ne les met elle pas sur écoute pour les contrôler? Surtout avec leurs passifs vis à vis d'elle. En plus, ils apparaissent comme des citoyens normales. Ils ne peuvent donc pas bénéficier de lignes sécurisées. Cela me parait étrange. Bien entendu nous retrouvons toute la famille Bennet, à commencer par Claire. Et là je grince des dents.
Déjà elle a prit un temps supplémentaires considérable à l'écran par rapport aux autres personnages. Or ses interventions ne sont franchement pas des plus intéressantes et font un peu bouche trou. On joue avec les charmes et la popularité acquise de Heyden Penetierre pour retenir le téléspectateur.
En plus, elle a opéré, bizarrement, un virage à 180 degrés. C'est à dire, dans la saison 1 on la voyait se battre pour être comme les autres. Or, là, on la voit se battre pour ne pas être comme les autres. C'est pas bien cohérent ça. On la voit jouer avec son corps ou faire sous entendre à ses camarades: "moi je suis comme la salamandre sur cet écran". En plus c'est limite ridicule. Quand on la voit se jeter du haut de la plateforme de gymnastique, j'ai bien rigolé.
Autre moment et là j'en ai eu le fou rire. C'est à la fin du deuxième épisode, quand on voit son camarade de classe qui était derrière la vitre en train de la regarder se couper un orteil. Tout était complètement stupide dans cette scène. Bon quand je la vois s'amputer, ça passe, même si on est sur de ne pas avoir de surprise. Mais quand elle lève la tête et que l'on voit le type collé contre la vitre, alors même Carambar nous l'aurait pas faite celle là. Ce n'était vraiment pas fin.
Claire pert vraiment de mon estime en ce début de saison.
Autre personnage, Hiro qui se trouve au 17ème siècle, avec son idole, Takezo Kensei. Son but est d'empêcher de modifier l'Histoire pour que le présent reste le même et qu'il puisse repartir à la bonne époque. David Anders joue bien Takezo et apporte une touche humoristique à la série non déplaisante.
De nombreux autres personnages apparaissent comme les Petrelli, Ando, les latins, etc...
C'est un reproche que je vais faire à la série: il y a trop de personnages.
Le premier épisode n'était pas mauvais même si il manquait un peu de rythme et d'une écriture plus correcte (cf. les dialogues de Molly). Par contre le deuxième était franchement mauvais. Hormis l'histoire de Hiro qui n'est pas non plus surprenante mais sympa à suivre, le reste était bien caricatural. Dommage.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vincent Gache 647 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte