Magazine France

Une droite décomplexée à Egletons ?

Publié le 09 août 2009 par Jeunegarde

spinasse.jpg La polémique gronde en Corrèze et plus particulièrement à Égletons. En effet, la ville a voulu commémorer le trentième anniversaire de la mort de son ancien maire, Charles Spinasse. Or, plusieurs personnalités locales  et les associations d’anciens résistants et déportés dénoncent le rôle collaborationniste de l’homme lors de la seconde guerre mondiale, lorsqu’il vota les pleins pouvoirs au maréchal Pétain et permit l’implantation de groupements disciplinaires d’où près de 200 travailleurs juifs furent envoyés vers les camps d’extermination et des centaines de républicains espagnols livrés à l’occupant.

Les anciens résistants et déportés ont manifesté ce matin en chantant le chant des partisans pour manifester leur désapprobation. La ministre Valérie Pécresse, en vacances en Limousin, a même annulé sa venue (pourtant annoncé) à l’inauguration du bronze à la mémoire de Charles Spinasse.

Le maire actuel, Michel Paillassou, nouveau maire UMP se défend en expliquant que seule la dimension d’urbaniste du personnage sera honorée. Faut-il considérer que le changement de couleur politique d’Egletons (l’ancienne maire B. Bourzai était PS) est un peu trop marqué par cet acte?

Plus d’infos et un communiqué sur


Tags: Egletons, Pécresse, Spinasse

Related posts


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jeunegarde 2824 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte