Magazine

Les fantômes traversent le mur grâce au virtuel

Publié le 10 août 2009 par Arf
Les fantômes traversent le mur grâce au virtuel
Je m'arrête ce matin sur une news de readwriteweb parlant du développement d'un nouvel OS virtuel permettant à un utilisateur d’accéder à ses fichiers et à ses logiciels via Internet. Jusque là rien de vraiment extraordinaire, beaucoup de start-ups sont sur ce marché très concurrentiel.
Ce qui est intéressant, c'est la façon dont s'est construit ce projet et le slogan de la société qui est associé: "no wall" (aucun mur). En effet, il s'agit d'un développement israélo-paslestinien. Une rareté que j'ai trouvée bon de souligner.
" .../... Aucune des équipes n’a eu l’occasion de visiter les bureaux de l’autre. En effet, les Palestiniens se voient généralement refuser les permis nécessaires pour entrer en Israël et les Israéliens ne sont pas autorisés à voyager dans certaines zones de la bande de Gaza. Les deux équipes communiquent donc essentiellement par vidéoconférence. Comme l’explique le site web de G.ho.st.../.."

C'est à lire ici.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Arf 10 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte