Magazine Focus Emploi

Debat du mois la reconversion professionnelle : point de vue

Publié le 30 novembre 2008 par Lajarrige

Fini le temps où la carrière s’inscrivait dans une évolution tracée d’avance. Aujourd’hui, la plupart d’entre nous est appelé à avoir plusieurs métiers, fonctions, que ce soit choisi ou subi.

Une trajectoire professionnelle est rarement linéaire et s’articule autour de différentes étapes dans la vie active, aussi diverses que variées : formation, promotion, licenciement, reconversion…

reconversion.jpg

On parle beaucoup en terme de mobilité professionnelle ou de transition professionnelle. Les relations entre le diplôme et l’emploi, les passages de l’emploi au chômage et vice-versa, la continuité ou non entre différents emplois, les modalités d’y accéder et l’évolution envisageable sont autant de questions qui touchent la reconversion.

Ces éléments s’inscrivent dans un contexte socio-économique changeant (évolution technologique, délocalisation, fermeture de société, concurrence…), et ceci d’autant plus en cette période de crise : certains emplois vont disparaître, d’autres seront créés, et la personne cherche à s’y adapter.

Donc en fonction de contextes ou de souhaits personnels, on peut identifier différentes sources à la base de l’idée de reconversion, souvent l’expression de frustrations vis à vis de l’emploi actuel :

- profession non choisie
- choix dit « alimentaire »qui s’est inscrit dans la durée
- poids de la pression familiale
- rêve d’adolescence
- s’épanouir
- souhait intérêts extra professionnels et travail
- inadéquation avec ses valeurs
- mauvaise ambiance au travail (relations au travail, santé de l’entreprise…)
- impact du stress et des responsabilités
- se mettre à son compte
- « ras le bol »
- rupture personnelle
- ennui
- manque de perspective
- licenciement
- …

autant de motifs aussi légitimes les uns que la autres qui peuvent aboutir à l’idée de reconversion.

L’étape d’analyse du « pourquoi » la reconversion est importante. En effet, parfois derrière ce souhait de changer, de tourner la page, de faire quelque chose qui plait, le fait de poser des mots sur une situation peut permettre de comprendre que derrière cette envie, le changement de « métier » n’est peut être pas LA solution. Ça peut être l'expression d’autres souhaits : un autre service, un autre type d’entreprise, une évolution dans les compétences, la résolution de conflits relationnels…sans pour autant changer radicalement d’emploi.

Par contre pour d’autres, la reconversion sera peut-être comme une « révélation »…
Néanmoins, définir un nouveau projet professionnel implique une mûre réflexion, des rencontres , une forte motivation et implication, des démarches, un financement le plus souvent, du temps…c’est pour cette raison que se faire accompagner par un conseiller lors d’une étape de bilan de compétences parait un bon préalable pour baliser le projet professionnel, définir ses atouts et faiblesses et élaborer un plan d’action. Il s’agit d’envisager différentes options pour réaliser cette reconversion ainsi que les avantages et inconvénients de chacune des options envisagées

A l’issue du bilan, la phase réflexion sera bien amorcée, et la mise en œuvre (parfois débutée lors du bilan) sera la prochaine étape.

La question de Comment je vais m’y prendre ? (moyen, étapes à suivre, personnes à rencontrer, etc..) est importante.

Un plan d’action est souvent défini avec un calendrier d’étapes ou démarches à accomplir : approfondir la connaissance d’un secteur, rencontrer d’autres professionnels, s’informer auprès d’organismes, connaître les évolutions du secteur, les perspectives…

Il s’agit aussi de faire le point sur ses ressources : contexte personnel, ressources financières personnelles ou mobilisables, soutien extérieur, réseau, temps, implication et la motivation pour réaliser ce projet.

Il est important d ‘avoir en tête aussi bien ses atouts mais aussi les obstacles/limites que l’on peut croiser sur son chemin (surtout temps et argent).

Un reconverti peut repartir sur des salaires de débutant…

En résumé :

- analyser le souhait de reconversion

- se faire accompagner dans la définition de son projet

- valider le projet (importance de la prise de contact avec différents interlocuteurs et professionnels) et un plan d’action

- identifier les ressources mobilisables et les obstacles

- mettre en œuvre le projet et maintenir sa motivation dans la durée



L'exemple de Véronique de la plateforme dans le cadre du débat du mois : de la production au conseil et communication scientifique

Plusieurs billets en lien avec ce débat du mois:

Formation continue formation tout au long de la vie reprise d'etude

Formation-continue ; quelle-formation-2

Formation-continue-casse-tête-du-financement-de-la-formation-3
Transition-professionnelle
LE-BILAN-DE-COMPETENCES


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lajarrige 174 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte