Magazine France

La couleur du Schmilblick

Publié le 10 août 2009 par Gédécé @lesechogaucho

sb10068067i-001

Quand la principale préoccupation de la plupart de mes cons de citoyens c’est de trouver un écran plat au moindre prix, de savoir si twitter et facebookfonctionnent encore (là, je parle pour les geeks que mon fils me recommande de prononcer guyk et que je m’obstine en connaissance de cause à prononcer jic parce que je trouve cela plus plaisant à l’oreille…), ou de savoir si Madame va mettre son maillot une ou deux pièces pour aller à Djerba, pendant que d’autres craignent pour leur emploi, que des centaines de plans sociaux « fleurissent” à travers le pays, qu’il n’y a jamais eu autant de gens pour ne pas pouvoir partir en vacances, que nos impôts vont exploser pour financer le plan de relance (quoiqu’en dise l’aristocrate à la Lanterne…), que nos libertés sont tellement surveillées qu’elles se réduisent à choisir – sans râler s’il vous plait ! – sa marque de lessive (au fait , et si vous utilisiez ceci ?), que d’autres moins fortunés ont bien du mal à trouver un logement décent à un tarif raisonnable sans se livrer en pâture à des marchands de sommeil, y a-t-il encore un espoir de les réveiller et de leur faire se bouger le cul de leur canapé ?


Parce que là, je voudrais pas dire mais….   ça urge ! On est dans l’au-delà de la politique !

Et vous, là; oui, VOUS, les blogueurs (et gueuses), continuez de vous regardez dans votre i-pod…. ça va faire avancer le schmilblick ! Est-ce qu’il est bien.. vert ? Ou orange ? Jaune ? Rouge ? Bleu ? Et avec cela, faut-il vous l’emballer ?

Dormez en paix, braves gens, Sarkozy veille sur vous… même en vacances. Lui.

Ah, ça ira, ça ira, ça ira, les aristocrates à la Lanterne…

Et maintenant, notre (intense) moment de culture hebdomadaire…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gédécé 133779 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte