Magazine Photos

Taj Mahal (à Umar Timol)

Par Ananda
Le monde est peut-être simplement un reflet,
un simple Taj Mahal noir, prisonnier des eaux;
un reflet, ça s'appelle aussi
une illusion;
il suffit de tremper sa main dans le bassin
de Shah Jahan
et la parfaite symétrie
se brise, se distord, montrant
la vérité
à savoir qu'il n'y a pas deux lunes, ni deux
mausolées, mais
un seul,
rien qu'une lune vraie
et un Taj Mahal blanc
seules réalités
stables et intouchables.

Peur-être , qui sait, Shah Jahan aimait-il à
venir tremper sa main dans son Taj Mahal noir
rien que pour se voir délivré de l'illusion
et donc, rien que pour savoir
le leurre du monde .


Patricia Laranco.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ananda 2760 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines