Magazine Société

Emeutes à Bagnolet suite au décès d'un jeune motard

Publié le 10 août 2009 par Theatrum Belli @TheatrumBelli

Des incidents ont éclaté entre jeunes et forces de l'ordre dans la nuit de dimanche à lundi à Bagnolet (Seine-Saint-Denis) après la mort d'un jeune homme de 18 ans à moto, qui percuté un poteau alors qu'il fuyait la police, a-t-on appris de source policière. Des membres des forces de l'ordre "ont été visés par le tir d'un individu muni d'une arme de poing".

Alors que l'IGS, la police des polices, a été saisie d'une enquête administrative, le ministre assure par ailleurs que "toute la lumière sera faite sur les circonstances du décès de ce jeune homme, défavorablement connu des services de police".

Les faits se sont produits vers 21h lorsqu'une voiture de police a souhaité contrôler un jeune homme qui circulait sur une moto cross boulevard Raspail à Bagnolet. Le pilote s'est alors enfui dans des petites rues pour échapper aux policiers, précise-t-on de même source.

Négociant mal un virage, il aurait perdu l'équilibre et percuté un poteau en fer au niveau du thorax. Prise en charge rapidement par les secours, la victime, âgée de 18 ans, est morte lors de son transport à l'hôpital. "Il n'y a pas eu de course-poursuite, il n'y a pas eu de contact entre le véhicule de police et la moto", assurait-on de source policière.

D'après le communiqué de Brice Hortefeux, dimanche vers 20h, la présence d'un "individu effectuant un rodéo sur deux roues" avait été signalée aux policiers en patrouille dans la cité du Malassis. "Suivi par un véhicule de police sérigraphié, le conducteur a réussi à prendre la fuite, mais aurait alors perdu le contrôle de son engin et aurait heurté une barrière", ajoute le communiqué du ministre qui adresse ses condoléances à la famille de la victime.

Après la mort de ce jeune homme très connu dans sa cité, des jeunes du quartier se sont rassemblés et, munis de barres de fer et de morceaux de bois, ont cassé des abribus, mis le feu à des véhicules et caillassé les pompiers, ajoute-t-on de source policière. Le commissariat de Bagnolet a également été pris pour cible.

D'après la place Beauvau, "une quarantaine de jeunes voyous a incendié et saccagé" 29 véhicules, "quelques poubelles, et brisé la vitrine d'un commerce, des abribus et les vitres du lycée voisin". "Ils ont pris à partie les pompiers intervenants et jeté des projectiles, dont des cocktails molotov, sur les forces de l'ordre. Un individu a été interpellé pour ces faits", selon le ministère.

"Des unités de forces mobiles ont été immédiatement déployées pour renforcer les effectifs policiers départementaux. Le calme a été rétabli vers 2h du matin".



Agrandir le plan


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Theatrum Belli 20892 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine