Magazine Emarketing

LUNDI et L’AUTRE ? : Retour sur INTERVIEW - Ce que François Cazals pense d’imagiin

Publié le 10 août 2009 par Imagiin

 

François Cazals parle d'imagiin
Spécialiste du marketing et des nouvelles technologies, professeur et directeur d’un MBA à l’Institut Supérieur de Commerce de Paris, fondateur du cabinet de conseil stratégique Distriforce, auteur de nombreux manuels de marketing, et, aujourd’hui par dessus tout, blogueur sur le Blog du Cybermarketing

… François Cazals en connait un rayon sur les innovations et autres évolutions de l’univers publicitaire.

Il a accepté de répondre aux questions de notre bon Génie.

Le Génie imagiin : Avez-vous entendu parler du concept de la Publicité Équitable, proposé par imagiin ?

Sauriez-vous le résumer en quelques mots ? 

François Cazals : Oui, j’avais même rendu compte de l’ouverture du site, l’an dernier, sur mon blog.

Il s’agit pour moi d’une forme de publicité consentie « donnant/donnant » entre l’annonceur, qui rémunère la personne cible contre son attention volontaire, avec l’intermédiation de la plateforme imagiin, qui apporte sa valeur ajoutée par un réseau publicitaire très qualitatif.

Le Génie : Le concept imagiin apporte une réelle rupture au sein du monde publicitaire, dans le sens où il propose pour la première fois un système de publicité équitable créant de l’intérêt aussi bien pour les consommateurs que pour les annonceurs. (Le consommateur bénéficie d’une publicité pertinente, respectueuse de son temps et valorisant son attention et l’annonceur a enfin la Certitude D’être Vu Compris et Mémorisé).

Qu’en pensez-vous ?

François C. : Nous sommes très proches, à mon sens, du concept de « Permission Marketing », qui a été développé par Seth Godin en 1999 , de l’idée d’un marketing de l’interruption moins productif et de la nécessité d’un consentement actif.

Nous sommes aussi dans une logique assez proche de celle de « l’Opt-In » en Email marketing.

Le Génie : Pensez-vous que les consommateurs aient profondément évolué en ce qui concerne leur perception du système de diffusion publicitaire ?

Qu’attendent-ils selon vous de la publicité aujourd’hui ?

François C. : Nous sommes dans une période charnière pour la communication commerciale. D’une part, le consommateur est totalement accoutumé à la publicité dont les effets diminuent. Les américains disent que nous sommes entrés dans l’ère de « l’Advertainment » (la publicité-spectacle).

Parallèlement, la publicité est perçue également comme une forme de pollution. Comme nous sommes vraiment en train de basculer dans « l’ère du durable », il est certain qu’un modèle de communication durable doit être inventé aujourd’hui.

Mais nous n’en sommes certainement qu’au début de l’aventure et les concepts opérationnels restent à inventer, à formaliser et à tester opérationnellement, pour convaincre les annonceurs et les consommateurs.

Le Génie : Vous qui connaissez de près l’univers publicitaire, pensez-vous qu’il est assez mûr pour amorcer ce changement de stratégie (rémunérer les consommateurs en l’échange d’une attention de qualité) ?

François C. : Je pense que la crise pourrait être (peut-être pour de mauvaises raisons) un catalyseur de changement, et ce pour deux raisons :

  • Le consommateur pourrait être séduit par une publicité rémunératrice (mais la qualité de son attention suivra-t-elle s’il n’est qu’opportuniste ?)

  • Les annonceurs ne peuvent être que séduits par des formes de communication qui optimisent leurs investissements, si ceci est avéré…

Le Génie : Quels conseils donneriez-vous à imagiin, pour améliorer sa communication ?

François C. : Appliquez à votre propre problématique l’orientation et les méthodes que vous proposez : faites de votre propre exemple une « Success Story » signifiante de la pertinence de votre démarche !

Merci François !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Imagiin 54 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines