Magazine

RIP Willy DeVille

Publié le 10 août 2009 par Antoine Dubuquoy

Un de plus. Les héros de notre jeunesse ne meurent plus à 27 ans, d'une OD ou d'un accident d'avion. Ceux qui ont survécu à leur 20 puis 30 ans, passé le cap de la quarantaine, et atteint la cinquantaine, sont laminés par des cancers fulgurants... Willy DeVille... Un look improbable, le mix musical permanent, racines hispaniques, zydeco, mariachi, rock des années 80 avec ces guitares âpres sans effets. RIP Willy. En plein été. Quand la France, qu'il avait aimé en dévoilant un jour sa passion pour Edith Piaf, est en vacances. Quand les bourrins se passionnent pour la misère télévisuelle de Secret Story, les seins dévoilés de quelque starlette du r'n'b dans les pages des magazines people, un artiste s'efface. Discrètement. Adios.

Enjoy!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Antoine Dubuquoy 2892 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte