Magazine Conso

Apple et son Iphone dans le collimateur

Par Hervé Bienvault

Du rififi sur Apple. C'est ce que révèle Francis Pisani avec cette nouvelle affaire de despotisme de la part de Steve Jobs. On fait, heureusement, tout un foin quand Big Brother Amazon nettoie son catalogue de livres sous droits, maintenant c'est Godfather Apple qui va à l'encontre de ses clients sur des applications tierces. L'Iphone, comme le Kindle, est tout sauf un lecteur ouvert et libre. Si tous ces parrains étaient moins frappés de mégalomanie... Francis de conclure:Apple et son Iphone dans le collimateur "Je n'ai jamais aimé l'admirable Steve Jobs (certains d'entre vous m'ont assez crucifié pour cela) et je ne suis revenu à Apple que l'année dernière en me jurant de ne participer à aucune guerre de religion. Les produits de la boîte m'enchantent. Ses pratiques monopolistiques et autoritaires me dégoûtent. L'image de la marque risque d'en prendre un coup . Mais ce qui m'intéresse là-dedans c'est la montée des protestations contre une des sociétés les plus populaires de Silicon Valley et des États-Unis. Un des plus vieux fleurons de leur couronne." Comme moi, je suis loin de tresser des lauriers à Steve Jobs. Je l'ai trop vu racketer, de manière éhontée, mes amis graphistes depuis vingt-cinq ans. Alors, observons...
PS: judicieux commentaire sur le blog Transnets auquel je souscris totalement.
"Je suis en train de ressortir toutes mes factures Apple, et depuis l'Apple 2 cela atteint des sommes dont je tairais le montant vu la situation de crise que certains vivent en ce moment.
Et vu le système économique que la société Apple est en train de mettre en place j'ai l'impression que ces sommes sont rien comparées à ce qui attend le fan Apple, la société touchant sa dîme sur tout ce qui transite de loin ou de près sur ses produits et son environnement itunes, apple stores.
Un projet de ferme de serveurs est en train de démarrer et c'est certainement pas pour faire beau.
J'aime bien mon Mac et son OS, j'aime un peu moins l'iphone qui est le premier produit de la nouvelle culture Apple very think different.
Il arrivera un temps très prochain ou je devrais changer l'ensemble mac,os, et applications pour incompatibilité (voulue par Steve) soit sur le hard ou l'os.
Il est peut être temps de switcher du mac vers un vulgaire pc et windows seven, ou nul doute cela ne sera guère mieux mais il est peut être nécessaire de marquer le coup histoire que Steve ne s'imagine pas qu'il est le roi et que le client doit être soumis comme une reine."
aujourd'hui


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hervé Bienvault 269 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog