Magazine Mode homme

Nijni Novgorod ne célébrera pas Anna Politkovskaïa

Publié le 06 octobre 2007 par Aurialie

Les arrestations de journalistes et défenseurs de droits de l'homme continuent dans le pays du seul pur démocrate au monde. Cible de forces de l'ordre : le Forum international en mémoire d'Anna Politkovskaïa, abattue il y a un an, le 7 octobre 2006. Le thème de cet évènement, qui devait s'ouvrir aujourd'hui à Nijni Novgorod mais a été annulé par les autorités de la ville, était le destin de la démocratie et des droits de l'homme en Russie au XXIe siècle. Des tables rondes étaient prévues sur des sujets tels que les victimes des peines extrajudiciaires, des nettoyages et des autres crimes commis par l'État en Tchétchénie, les victimes du terrorisme tchétchène et les victimes de Nord-Ost. Une discussion entre des prisonniers politiques soviétiques et des prisonniers politiques du régime poutinien (notamment des membres du Parti national-bolchevique), un concert et une soirée en l'honneur de Politkovskaïa devaient également avoir lieu.

Mais une perquisition dans les bureaux du Fonds de soutien à la tolérance et l'arrestation de trois organisateurs du Forum et de cinq participants étrangers, représentant d'Amnesty International, de la Ligue (espagnole) des droits de l'Homme et d'Human Rights First ont empêché la tenue du Forum international. La conférence de presse devait tout de même se tenir … mais de manière clandestine.

Stanislav Dmitrievski, un célèbre défenseur de droit de l'Homme de Nijni Novgorod, a confirmé que les autorités de la ville tentaient de trouver des prétextes à l'ouverture d'informations judiciaires contre lui. Il rajoute dans cette interview à Svoboda news que la société civile était méthodiquement écrasée par un régime qui devenait de jour en jour plus dur.

Source : Svoboda News et Kasparov.ru


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aurialie 79 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine