Magazine Environnement

Comprendre le logiciel libre !

Publié le 11 août 2009 par Hnecologie

Le logiciel libre est un des composants majeurs de nos vies numériques. Que ce soit sur Internet ou sur Mac ou Windows, il continue son développement inlassablement.

Comment dire...

Définir le logiciel libre n'est pas tâche aisée. L'expression comprend deux dimensions.

  1. Le logiciel libre est d'abord ouvert, c'est-à-dire que les auteurs du logiciel publient son code sous diverses formes de licences d'utilisation qui, en général, permettent de l'utiliser librement. Toutefois, le fait qu'il soit ouvert ne signifie pas qu'il soit toujours gratuit !
  2. En anglais, le mot free possède deux sens très différents : libre et gratuit. La plupart des logiciels libres sont gratuits. Il peut aussi arriver des logiciels propriétaires dont le code ne soit pas publié soient également gratuits. On parle alors de freeware ou de gratuiciels.

Le modèle économique

Il y a trois raisons principales qui mènent un (des) auteur(s) de logiciel à ouvrir son (leur) code.

  1. La première consiste à asseoir la notoriété d'un logiciel par la gratuité de son utilisation en lui adossant un ensemble de services payants tels que le support et l'assistance à l'utilisateur, la formation ou le développement de modules spécifiques. Le logiciel gratuit peut aussi être l'un des modules d'une solution payante, souvent plus globale.
  2. La seconde est liée à la volonté de sociétés, d'universités de s'associer autour d'un projet concurrent à un projet commercial. Les ressources humaines mutualisées autour du projet permettent de réaliser de sérieuses économies de licence si les participants au projet devaient acheter les licences d'utilisation des logiciels propriétaires.
  3. Enfin, les entreprises peuvent, individuellement, ne pas disposer de la taille critique nécessaire à la réalisation d'un développement informatique. Elles cherchent alors à mutualiser leurs ressources communes.

On peut aussi y ajouter des motivations idéologiques, guidées par le souci de liberté. Mais, nous y trompons pas... Même si son utilisation s'applique à l'espace non marchand, le logiciel libre répond à titre principal à une logique de marché. Il apparaît généralement lors de la phase de maturité des cycles de vie des logiciels commerciaux.

Qu'est-ce que Linux ?

Linux a été initiée en 1991 par Linus Torvalds. A l'époque, l'objet de ce projet était de pouvoir disposer d'un système d'exploitation libre et gratuit sur les PC en alternative aux Unix propriétaires. Réservé à son origine à un public initié, Linux a su évoluer pour fournir une alternative crédible à Windows et à Mac OS. La logithèque s'est considérablement enrichie de logiciels très proches, sur le plan fonctionnel, des logiciels propriétaires. Je vous recommande deux distributions : Ubuntu et Fedora. Elles sont téléchargeables au format Dvd. Une fois téléchargées, vous n'aurez plus qu'à les graver afin de pouvoir les installer sur votre ordinateur personnel.

Vente liée : le racketiciel

Du fait de l'existence de systèmes d'exploitation alternatifs à Windows, de nombreux collectifs et associations, mais aussi de simples citoyens se sont élévés contre le fait d'associer Windows et Office en standard à tout achat d'ordinateur neuf. Le surcoût des licences d'utilisation des produits Microsoft sur le prix de l'ordianteur est évalué entre 150 et 300 euros. Si vous préférez disposer de Linux sur votre ordinateur, vous pouvez réclamer le remboursement des logiciels propriétaires compris dans le prix d'achat de votre ordinateur. Devant le refus de certains fabircants ou revendeurs à le faire, il arrive assez fréquemment que la justice soit amenée à statuer en dernier ressort de façon assez contradictoire par ailleurs.

Denis Szalkowski.

Quelques liens

Vente liée ou racketiciel

Partout dans le monde...

Permalink | Leave a comment  »


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hnecologie 4 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine