Magazine

Le calendrier vaccinal bébé et enfant

Publié le 10 août 2009 par Masante

Les vaccins permettent de protéger l’enfant contre des maladies graves ou qui peuvent l’être, dès les premiers mois et premières années de sa vie. Ils sont de plus en plus nombreux,et en constante amélioration.

Certains d’entre eux sont obligatoires, d’autres non. Le calendrier vaccinal est régulièrement remis à jour en fonction de l’évolution des maladies et des recommandations au niveau mondial ou national.
* Le calendrier vaccinal est régulièrement actualisé par le Comité technique des vaccinations, composé d’experts en pédiatrie, immunologie, épidémiologie, etc.

* La plupart des vaccins sont seulement recommandés. Quatre seulement, les plus anciens, sont obligatoires : BCG, vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite. Un enfant qui ne serait pas ” en règle ” peut se voir refuser l’entrée en collectivité.

Dès le 1er mois
BCG
Vaccination précoce pour les enfants dans des milieux à risques. Obligatoire pour l’entrée en collectivité, y compris chez une assistante maternelle. Test tuberculinique 3 à 12 mois plus tard.

A partir de 2 mois
Diphtérie, tétanos, coqueluche, polio (DTCP) Haemophilus influenzae b : 3 injections à un mois d’intervalle. Le vaccin polio injectable est recommandé, le vaccin oral réservé aux épidémies. Le vaccin coqueluche à germes entiers est recommandé. Le vaccin acellulaire reste réservé aux rappels.
Hépatite B : 2 injections à un mois d’intervalle, la 3ème entre 5 et 12 mois après la 2ème.. La vaccination contre l’hépatite B peut être commencée dès 2 mois. Chez les enfants nés de mère porteuses de l’hépatite B, elle doit être faite à la naissance.

A partir de 12 mois<
Rougeole, Oreillons, Rubéole (ROR) .
Le ROR est recommandé à la fois pour les garçons et les filles. La vaccination rougeole peut être pratiquée à partir de 9 mois pour les enfants en collectivité, suivie d’une revaccination ROR 6 mois plus tard. En cas de menace d’épidémie, les enfants peuvent être vaccinés à partir de 9 mois. La vaccination immédiate peut être efficace si elle est faite moins de trois jours après le contact avec un cas.
Hépatite B (3ème injection). 3ème injection possible 5 à 12 mois après la 2ème injection.

16-18 mois
DTCP, Hib 1er rappel
Lors du 1er rappel, on peut, si cela n’a pas été fait, pratiquer le ROR. Le vaccin coqueluche à germes entiers ou un vaccin acellulaire peuvent être utilisés indifféremment.

Avant 6 ans
BCG . Obligatoire pour l’entrée à l’école maternelle ou primaire

6 ans
DT Polio, 2ème rappel ; ROR. Le ROR est recommandé pour les enfants non encore vaccinés ou n’ayant reçu qu’une dose. L’entrée à l’école primaire est une bonne occasion pour regrouper les vaccinations.

11-13 ans
DT Polio, 3ème rappel
Coqueluche , 2ème rappel. Le rappel coqueluche est recommandé pour tous, avec le vaccin acellulaire, en même temps que le rappel DT Polio ROR rattrapage. Le ROR est recommandé pour tous les enfants non encore vaccinés, qu’ils aient eu ou non ces maladies. Hépatite B. Schéma complet en 3 injections pour les enfants non encore vaccinés contre l’hépatite B.
Intradermoréaction pour le contrôle BCG. Les enfants négatifs après intradermoréaction seront vaccinés ou revaccinés. Après 2 vaccinations par le BCG, ceux qui ont une intradermoréaction négative sont considérés comme ayant satisfait aux obligations vaccinales.

16-18 ans
DT Polio, 4ème rappel . Puis rappels tétanos et polio ultérieurs tous les 10 ans. Rubéole pour les jeunes filles non vaccinées. La vaccination contre la rubéole peut être faite par exemple lors d’une visite pour la contraception.

A partir de 18 ans.
T.Polio. Tous les 10 ans
Hépatite B. Uniquement pour les personnes appartenant à un groupe à risque, schéma complet en 3 injections : les 2 premières à 1 mois d’intervalle, la 3ème entre 5 et 12 mois après la 2ème injection.
Rubéole. Pour les femmes non encore vaccinées en âge d’avoir des enfants.

* Si un retard est intervenu, il n’est pas nécessaire de tout recommencer à zéro. Il suffit de le reprendre où il a été interrompu et de le continuer en fonction de l’âge de l’enfant. Par exemple, pour un enfant de 8 ans n’ayant pas eu le 2ème rappel DT Polio, il faut faire ce rappel puis effectuer le 3ème comme prévu entre 11 et 13 ans.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Masante 4 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte