Magazine Humeur

Mutation - Robo-Copé le super politicien

Publié le 06 octobre 2007 par Ytty54

Maire de Meaux, président de la communauté d'agglomération, député de la Seine-et-Marne, président du groupe UMP à l'assemblée, Jean-François Copé s'ennuit cependant. C'est pourquoi il ajoute à son agenda un travail d'avocat dans un grand cabinet parisien.
Voilà le représentant suractif de la nouvelle classe politique française, le Robocopolitique du futur, celui qui a dit "ouioui je veux bien gagner de la tune", l'anti-35 heures. Quelle force de l'exemple, quel engagement, bref quel homme !
Enfin c'est ce que l'on veut faire croire. Car voilà qui amène quelques réflexions :
Déjà pour un fervent défenseur de la cause politique, c'est un peu curieux de laisser croire que malgré de nombreux mandats, il estime de lui-même disposer de temps. A Meaux et alentours, nul doute qu'on appréciera...
Ensuite pour un ancien ministre du Budget, c'est une drôle de comptabilité personnelle que de cumuler revenus publics et revenus privés. C'est aussi une sacrée gymnastique à envisager dès que son cabinet traitera avec l'Etat. Juste pour info ce cabinet traite ainsi avec l'Etat dans le cadre du projet de fusion GDF-Suez.
Pour un élu national issu de la décriée, mais somme toute traditionnelle filière Science po-Ena, c'est un revirement tardif au secteur privé puisque son inscription au Barreau de Paris date de... mai 2007.
Pour un proche du gouvernement, c'est une évolution professionnelle protégée qui n'est pas sans rappeller Rachida Dati admise sur titre à l'ENM... lui est devenu avocat par "la validation des acquis de l'expérience de son parcours politique", une sacrée référence !
Pour un acteur engagé de la dernière campagne électorale, c'est un signe inquiétant de surmenage : à force de clamer partout qu'"il faut travailler plus pour gagner plus", il se l'applique gouluement... à l'instant de défiscaliser les heures supplémentaires, c'est l'occasion d'en faire !
Pour un proche d'Alain Juppé puis de Dominique de Vilepin, c'était une sage précaution, à l'approche des élections présidentielles de préserver ses arrières.
Pour un amoureux des grands espaces, c'est l'occasion de s'acheter un jour l'appartement de ses rêves : en 2005 il occupait un logement de fonction de 230 m2 alors qu'il possédait un appartement mais plus petit...
Pour un membre du sérail RPR depuis 1993, son carnet d'adresses n'a pas de prix et justifie l'intérêt
Pourt celui qui s'est vu confier par le Premier Ministre une mission sur la modernisation du travail parlementaire, c'est une sacrée rupture qu'il préconie : des députés à temps partiel !!!
Volontaire, ambitieux, amoureux de l'argent, l'auteur de "Promis, J'arrête la langue de bois" se dote donc d'un nouvel équipement de Robo-Copé, sorte de justicier des politiciens modernes qui parcourt les rues pour rehausser la confiance des français en cette noble profession...
A moins qu'il ne se transforme bientôt plutôt en Terminator de la morale publique au profit de sa petite personne.
Il veut garder les pieds sur terre en s'engageant dans le Droit ? le droit chemin au moins ? pas si sûr...
Coluche disait "C'est pas dur la politique comme métier ! Tu fais cinq ans de droit et tout le reste c'est de travers."
ben là on double le risque...http://www.blogonautes.com/maj/40301-831f521f69721ffa54a05bb45aaad982 http://www.etoile-blog.com/rss-politique.php

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ytty54 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines