Magazine Conso

Homme au bureau : les 5 choses à éviter !

Publié le 11 août 2009 par Victoiredeparis

Homme au bureau : les 5 choses à éviter !Voici un petit guide qui vous accompagnera dans votre quotidien vestimentaire : les 5 faux pas à éviter lorsque vous vous habillez pour aller au travail - de quoi vous éviter la fiche au bureau !

Les bretelles…

Enfin un peu de traditionnel dans ce monde de farfelus ! Vous avez toujours rêvé d’une bonne paire de bretelles comme on n’en fait plus - eh bien si on en refait. Désormais il ne faudra plus fouiller les vieilles valises poussiéreuses de votre grand-père pour trouver une paire de bretelles ! Mais attention, ne vous enflammez pas. Vous êtes peut-être ravi de cette touche conservatrice, et soulagé d’enfin avoir une excuse pour éviter la ceinture, mais tout un univers doit s’en suivre. Les bretelles sont de retour à la page, certes. Mais elles sont à intégrer dans un style vintage raffiné et, à moins d’assurer le côté dandy aventurier, vous allez avoir l’air d’un crétin. Bretelles : oui, mais pour les confirmés de la mode.

Le feu au plancher…

L’ourlet du bas du pantalon - le malin plaisir des mère-poules. Vous vous souvenez bien lorsque votre maman vous forçait à lui laisser votre pantalon de côté, le temps qu’elle le reprenne, histoire qu’il ne traîne plus par terre, qu’il ne se déchire plus et qu’elle n’ait pas à vous en racheter tous les quatre matins ? Alors vous devez aussi vous souvenir de la honte que vous avez ressenti en franchissant le seuil de la porte le lendemain à l’école ! Le feu au plancher, ce n’est vraiment pas joli, et il n’y a pas que quand on est gamin ! Alors évitez de faire raccourcir votre pantalon de costume si bien que l’on devine de loin les dessins brodés sur vos chaussettes - vous éviterez de passer pour un Tanguy qui laisse encore Maman vous habiller (C’est encore le cas? Alors chut !).

La chemise d’hiver - en été ! Et vis versa…

On le sait, un homme ne subit pas les mêmes pulsions consommatrices que les femmes. Autrement dit, faire les magasins, ce n’est pas votre passe-temps du week-end. Cependant, sachez vous munir de ce qu’il faut pour ne pas passer pour un total ignorant de la mode. La mode pour homme est bien sûr plus intemporelle que celle des femmes, vous permettant alors de faire des achats qui durent. Vous n’avez pas besoin de vous préoccuper de la dernière tendance si cela ne vous plaît pas, pas besoin non plus d’être au courant des dernières créations folles de Karl. Mais si on vous épargne tout cela, ne nous décevez pas sur les essentiels ! Il y a des bases en mode qu’il ne faut pas négliger, une règle d’or étant celle des SAISONS ! Ayez une garde-robe d’hiver et une d’été, c’est un minimum. Pour avoir l’air moins ignorant et comprendre pourquoi vous passez vous journées en sueur, laissez votre chemise en coton thermique pour le mois de Novembre. Préférez un coton léger, voire des chemises à manches courtes - vous allez voir, c’est tout de suite mieux ! Puis, une fois les beaux jours passés, sortez les manches et tissus légèrement plus lourds. Une organisation étonnement efficace pour les amoureux du pratique !

La cravate aux dessins animés…

Oui, c’est rigolo. Oui, le petit canard qui dit “j’aime pô le lundi” vous ressemble. Mais, oui, c’est ringard. Les dessins sur la cravate à la carterie Soho, ce n’est vraiment pas chic. Autant porter un tee-shirt dont l’inscription “meilleur ami 1998″ vous traverse le torse, ou encore porter des chaussettes de Noël en plein mois d’août. Autrement dit, on apprécie le cadeau sur le coup, mais on range rapidement au fin fond d’un tiroir aux oubliettes. Si vous ne souhaitez pas passer pour un beauf, préférez sortir du lot autrement que par l’ “originalité” de votre choix. Une fine cravate d’un beau tissu de qualité, d’une douce couleur assorti à votre chemise vous vaudra bien plus de compliments - du moins des plus sincères.

Les baskets…

Le dress-code du bureau étant généralement le costume, on sait bien que celui-ci peut varier en termes de rigidité. Dans certains locaux celui-ci peut se porter de facto de manière assez décontractée, alors que certains se voient obligés de passer au pressing chaque soir. Dans tous les cas, sachez garder votre classe. C’est à dire que ce n’est pas parce que vous pouvez vous permettre de venir sans boutons de manchette que vous pouvez vous relâcher totalement. Ce n’est pas parce que vos pieds sont par terre à longueur de journée qu’ils ne croisent aucun regard - bien au contraire, quand on dit vous regarder de la tête aux pieds, ce n’est pas qu’une expression ! L’impression générale d’une personne est l’image d’ensemble qu’on a de lui. Ainsi, si vous êtes niquel chrome, de la tête aux chevilles, il manque la touche finale ! On sait bien que ces chaussures pointues qui se veulent à la fois classiques et tendances ne sont pas vos pantoufles favorites, mais encore un petit effort, le réconfort du soir n’en sera que plus agréable ! Gardez vos baskets pour le week-end, au bureau c’est chaussures de ville sans exception.

Crédit photo : VICTOIRE


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Victoiredeparis 33 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines