Magazine

Hiroshi Sugimoto / David Salle / Arnulf Rainer / Alberto Burri / John Currin

Publié le 11 août 2009 par R0udy

Première page du projet Times 200, qui couvrira depuis le bas le classement des 200 artistes visuels majeurs du XXème siècle, établi il y a peu par les lecteurs du magazine en ligne éponyme. Tandis que j'envisageais dédier un article complet à chacun des peintres, photographes et sculpteurs cités là-bas, les cinq derniers m'apparaissent fort peu inspirés et seront relatés ici groupés, par esprit de complétion ; ce schéma sera repris chaque fois qu'une série d'artistes n'attisant pas mon intérêt se présentera.

#200 : Hiroshi Sugimoto

hiroshisugimoto.jpg
Sugimoto est un photographe japonais. Le thème central de son oeuvre est le temps : il tente d'explorer les frontières entre le vivant et le mort à travers l'apparence, par exemple en donnant vie, en les photographiant, à des animaux empaillés et des statues de cire. Il consacra l'une de ses séries au cinéma, en laissant l'objectif de son appareil ouvert pendant toute la durée de la projection d'un film et en le refermant à la fin de celle-ci ; l'image décrivait ainsi un écran blanc immaculé et rayonnant, probable symbole de l'art en tant que somme. Hiroshi pratique également l'architecture.

#199 : David Salle

275262.jpg
Salle est un peintre postmoderne principalement influencé par les surréalistes et le pop art. Obscures et techniquement assez simples, ses compositions se présentent comme des projections d'esprit presque dadaïstes où s'assemblent et se superposent images et symboliques communément éloignées ; en ce sens, l'artiste repousse les limites du postmodernisme jusqu'au scientifique, et de l'abstraction jusqu'à la stérilité. Libres à l'esprit et ironiquement infusées d'érotisme, elles connurent un succès de scandale dans les années 80. Salle a depuis élargi ses activités au medias populaires et à la photographie pornographique.

#198 : Arnulf Rainer

arnulfrainermarie.jpg
Rainer a passé le plus clair de sa carrière à recouvrir des objets et des photographies de peinture, dans un style violent et expressioniste. Dernier des grands tachistes, sa principale préoccupation fut de revisiter la réalité telle qu'on la perçoit, sa tangibilité, sa solidité. Il amplifia les portraits les plus simples en miroirs du monde, et détruisit les paysages les plus éloquents d'un jet d'encre.

#197 : Alberto Burri

burri1.jpg
Toute l'oeuvre de Burri tourne autour du traumatisme, personnel et collectif. Italien fait prisionnier de guerre au Texas en 1944, il aborde la peinture sur les sacchio de jute du camp. Libéré deux ans plus tard, il consacre deux séries au goudron et à la moisissure puis revisite ce support sec et tendu, qu'il mutile, déchire, brûle, immerge dans la colle, la gouache. Ses réalisations conserveront leur aspect viscéral, cathartique et violent et s'étendront aux plastiques, bois, céramiques et métaux ; elles afficheront de claires sensibilités industrielles dans les années 70, époque où peu après Trout Mask Replica et White Light/White Heat l'Allemagne engendrera le motorik beat. Son ultime travail, Grande Cretto, nécessitera quatre ans de préparation et constituera l'une des pièces maîtresses du land art : il recouvrit un quartier entier de Sicile détruit par un tremblement de terre de ciment blanc, qu'il fora de tranchées de deux à trois mètres de largeur suivant le tracé original des ruelles.

#196 : John Currin

johncurrin.jpg
Currin est un peintre sensationnaliste extrêmement doué mais, je pense, sans talent. A cheval entre le maniérisme italien et l'impressionisme du XIXème, il explore la pornographie et le sexisme moderne de manière très graphique et non sans humour, comptant mêlés la Renaissance, Playboy et Cosmopolitan parmi ses influences. Déployant énormément de style et très peu de substance, ces productions fourniront éventuellement une documentation fidèle du psyché collectif de notre époque aux générations futures, c'est tout. Riche, John vit à New York avec Rachel Feinstein, une plasticienne méconnue manifestement également fascinée par le rococo.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


R0udy 36 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog